mardi 17 octobre : Segal
Bretagne.com A la une Visitez les phares des côtes bretonnes

SORTIES en Bretagne

VACANCES en Bretagne

METEO en Bretagne

PARTAGEZ votre Bretagne

FORUM derniers posts

Visitez les phares des côtes bretonnes

La Bretagne compte plus d’un tiers des 148 phares français (dont 23 dans le Finistère). La découverte de ces impressionnants édifices est un incontournable si vous vous intéressez au patrimoine maritime breton.

Parmi ceux-ci, 7 sont classés monument historique (MH), et 5 font partie des rares tours à feux encore gardiennés (Sein, Créac’h, Belle Ile en Mer et Fréhel).

Les phares que l’on peut visiter sur le littoral breton sont les suivants :

Finistère :

  • Ile Vierge, Plouguerneau (MH) : C’est le plus haut phare d’Europe (82.5 mètres, 365 marches). Une fois à l’intérieur, vous pourrez admirer ses 900m² d’opaline, installés à l’époque pour lutter contre la condensation sur les parois de la tour.
  • Le grand Phare de l’Ile de Sein : à l’ouest de l’île ; allumé pour la première fois en 1839 il a été détruit par les allemands dans leur fuite en 1944. Reconstruit entre 1950 et 1951 il fait aujourd’hui partie des phares français les plus modernes.
  • Eckmühl, Penmarc’h (MH):La fin de la construction de ce phare fut possible grâce à Adelaïde Louise Davout d’Eckmühl qui a sa mort en 1892 légua une somme extraordinaire à l’Etat pour l’élévation d’un phare sur les côtes bretonnes.
  • Trézien, Plouarzel : A 500 mètres des côtes ce phare offre une magnifique vue sur la pointe du Corsen, limite de la Manche et de l'Atlantique. Depuis 1944, on dit qu’un obus serait enterré à son pied, prouvant qu’il a échappé de peu à la destruction.
  • Phare de l’Ile de Batz : En grimpant les 210 marches de ce phare bâti sur un plan de l’architecte Fresnel, inventeur de la célèbre lentille à échelons dite de Fresnel qui équipe les phares, vous pourrez accéder à une superbe vue de la baie de Morlaix.
  • Le Stiff, Ouessant (MH) : Construit en 1700, c’est le plus ancien des phares français. Sa double tour tronconique surveille l’entrée de la manche au nord ouest de Ouessant.
  • Saint Mathieu, Plougonvelin (MH) : Ce phare fut bâti en 1835 dans l’enceinte de l’abbaye bénédictine. Il rappelle qu’au XIIIe siècle les Moines allumaient un feu dans une tour de l’Abbaye pour guider les marins.
  • Phare du Créac’h, Ouessant (MH):C’est le plus puissant du monde ! En 1857 l’ingénieur Caradec demande sa construction afin que l’on puisse « reconnaître sans confusion possible les deux points par lesquels on peut doubler l’île ». Il abrite aujourd’hui le Musée des Phares et Balises dans son ancienne salle des machines. Ce musée est dédié à l’histoire technique et humaine des Phares et Balises. Sa collection comporte entre autres : lentilles, charbons, lampes à arc électrique et optiques géantes.

Côtes d'Armor :

  • Cap Fréhel, Plévenon (MH) : Du haut des falaises du Cap Fréhel cette tour carrée se dresse à 70m au dessus de la mer. Elle a servi de poste de garde aux allemands durant la Deuxième Guerre mondiale, fut détruite en 1944 puis reconstruite en 1950.

Morbihan :

A la une

les autres articles

Partagez vos photos, vidéos, balades...!

Le petit chemin douanier sur lequel vous vous êtes promené le week-end dern...

A la découverte des stations balnéaires de Loire-Atlantique !

Côte d’Amour, de Jade ou Sauvage… Autant de noms qui font rêver et augurent...

Pratique

Tous nos articles sur les phares bretons sont disponibles en cliquant sur les liens suivants :

Phares en Finistère

Phares en Morbihan

Phares en Côtes d'Armor

Phares en Ille et Vilaine

Partagez vos photos de phares dans la rubrique Photos de Bretagne.

Commentaires pour Visitez les phares des côtes bretonnes


En ligne 596 visiteurs / 0 membre - Mis à jour le mardi 17 octobre 2017

Crédits : Réalisation Le Studio T sous eZ publish

Photo (panoramique fond de page) : Photographe Christophe ALLAIN