jeudi 14 décembre : Eginer
Bretagne.com Culture bretonne Bretons d'aujourd'hui Nolwenn Leroy. L'audacieuse ambassadrice

SORTIES en Bretagne

VACANCES en Bretagne

METEO en Bretagne

PARTAGEZ votre Bretagne

FORUM derniers posts

Nolwenn Leroy. L'audacieuse ambassadrice

Nolwenn Leroy, élue «Bretonne de l'année» par les internautes sur le site du Télégramme : «La cerise sur le gâteau» pour celle qui avait simplement voulu rendre hommage à sa Bretagne natale.

Comment réagissez-vous à cette reconnaissance des internautes?

Que demander de plus? C'est un peu la cerise sur le gâteau après avoir reçu le Grand Prix du Disque du Télégramme pour mon album «Bretonne», en février dernier.

J'associe, bien sûr, à ce titre de «Bretonne de l'année» tous les artistes avec lesquels j'ai collaboré et qui m'ont soutenue: Alan Stivell, Christophe Miossec, Didier Squiban, Tri Yann, les Frères Morvan... J'ai fait cet album en toute modestie, pour rendre hommage à la Bretagne, avec la volonté de faire partager la bande sonore de mon enfance.

Je suis fière que les Bretons l'aient apprécié et me soutiennent eux aussi, d'autant qu'ils restent l'un des publics les plus difficiles à convaincre. Je suis honorée par ce titre mais je me dis que je ne suis qu'une ambassadrice parmi tant d'autres qui oeuvrent pour la Bretagne et sa culture.

On vous reproche parfois de surfer sur la vague bretonne, d'avoir un côté trop commercial... Qu'en pensez-vous?

Ce genre de commentaires me sidère. La triste vérité, c'est que quand l'album est sorti, il n'y avait pas de vague bretonne. Quant au côté commercial, je peux vous dire que pour beaucoup, après un album un peu underground, pas vraiment formaté, revenir avec un album sur la Bretagne revenait à m'enterrer définitivement. Mais j'aime aller jusqu'au bout de mes idées.

On m'a souvent dit que faire un disque de musique bretonne était un projet «courageux». Je dirais plutôt que c'était un projet audacieux. Je ne suis pas allée vers la facilité. J'ai fait un vrai choix artistique qui a trouvé un réel écho.

D'ailleurs, j'avoue être un peu dépassée par l'ampleur du succès de cet album, qui est un succès populaire, au sens noble du terme. J'ai simplement voulu rendre hommage à mes références, comme une fenêtre ouverte sur cette musique et les gens qui m'ont donné envie de faire ce métier.

Vos projets pour la suite?

Je suis encore en tournée pour un an, avec des passages aux États-Unis et en Allemagne. Mais je continue à écrire des chansons. L'ombre de «Bretonne» planera certainement sur mes prochains albums.

J'aimerais retravailler avec Christophe Miossec et accentuer la dualité entre le côté dur de la langue bretonne et la poésie, l'onirisme du chant en gaélique.

Propos recueillis par Jean-Marc Le Droff

Bretons d'aujourd'hui

les autres articles

Irène Frachon. Bretonne de l'année en 2010

Fini l'affaire du Mediator? Irène Frachon n'en est pas si sûre. Celle qui a...

Sarah Hébert

La véliplanchiste carnacoise Sarah Hébert s'est attaquée à la traversée de...

Pratique

Découvrez d'autres Bretons d'aujourd'hui, leur simplicité, leur charisme, qui dont de ce pays une région de caractère !

Partagez vos commentaires sur notre forum et rejoignez nous sur Facebook.

Commentaires pour Nolwenn Leroy. L'audacieuse ambassadrice

Il n'y a actuellement aucun commentaire pour Nolwenn Leroy. L'audacieuse ambassadrice



En ligne 431 visiteurs / 0 membre - Mis à jour le jeudi 14 décembre 2017

Crédits : Réalisation Le Studio T sous eZ publish

Photo (panoramique fond de page) : Photographe Christophe ALLAIN