jeudi 14 décembre : Eginer

SORTIES en Bretagne

VACANCES en Bretagne

METEO en Bretagne

PARTAGEZ votre Bretagne

FORUM derniers posts

Servane Escoffier

Un monstre à deux coques de 22,50 m, pesant 11 tonnes, mené par une petite crevette de 1,64 m pour 52 kg.

La Malouine Servane Escoffier, 27 ans, a tenté de mener son gros catamaran jusqu'en Guadeloupe.

Un énorme défi.

Dans la cité malouine, tout le monde connaît le clan Escoffier. Bob, le père, fondateur de la société «Étoile marine croisières», est un personnage haut en couleur, une gouaille. Dans la famille Escoffier, il y a aussi l'oncle, Franck-Yves, marin pêcheur et skipper du trimaran «Crêpes Whaou!». Il y a également la fille de Bob, Servane, tombée toute petite dans la grande marmite bleue. Saint-Malo, les remparts, la mer et, forcément, la Route du Rhum, elle a toujours connu ça.

«Dis papa, tu m'emmènes avec toi?»

Des souvenirs, elle en a à la pelle. «Route du Rhum 1990, j'étais sur le vieux gréement de mon père, le Popof. Ça caillait. Florence Arthaud était au départ et je me disais: "Elle est folle de faire ça toute seule?". Quatre ans plus tard, bis repetita. Cette fois, c'est Bob, son père, qui s'y colle à bord d'un bateau hors normes, un dundee thonier de 25m. En secret, la jeune fille se prend à rêver. Jusqu'au jour où... «Dis papa, tu m'emmènes faire la transat en double avec toi?». La réponse fuse comme une rafale à 50 noeuds. «Pas question. Tes études d'abord». Papa finira par céder. «Ce fut une révélation», dit-elle.

À l'arrivée au Brésil, la p'tite tête blonde n'a qu'une idée en tête. Re-co-mmen-cer! Si possible en solitaire. Tout en ayant eu l'intelligence de glisser un diplôme de commerce international dans la poche de son ciré, elle s'offre sa première rasade de Rhum en 2006. Forcément, elle adore. «Un vrai bonheur, du début à la fin».

Pas folle, la guêpe a aussi décroché son Capitaine 300, sésame qui lui permet, après avoir créé sa société, de travailler avec et pour son père. Toujours cet esprit de famille. Mais Servane en veut davantage. L'Atlantique ne lui suffit plus. Elle veut aller vérifier que la planète est ronde. Ce sera un tour du monde en équipage, en 2007. «Plus je me fixe des objectifs élevés, plus cela me donne le vertige». Et, corollaire, plus ses émotions sont fortes. Elle n'aime pas le calme, a horreur du vide. Avec elle, il faut que ça bouge. Que ça swingue même! Servane est une impulsive, une sanguine qui n'aime pas les encéphalogrammes plats.

«Je ne fais pas la maline»

Pour cette Route du Rhum 2010, elle espérait récupérer l'ancien trimaran de son oncle. Un engin un peu casse-gueule pour elle qui n'a aucune expérience du multicoque. «Mais je n'ai pas trouvé l'argent à temps». Elle aurait pu rester à quai mais l'idée lui était insupportable.

Du coup, elle a choisi d'y aller avec un vieux catamaran, construit au milieu des années 1980. À l'époque, cet engin était ce qui se faisait de mieux dans la course au large. Même si elle a adapté son «gros bébé» -c'est ainsi qu'elle l'appelle- à son petit gabarit, la belle sait pertinemment qu'elle aura parfois toutes les peines du monde à maîtriser une telle bête. «Oui, il est balèze mon bateau. J'ai régulièrement eu des coups de flip avec lui. Je l'avoue, je ne fais pas la maline».

Philippe Eliès

Bretons d'aujourd'hui

les autres articles

Sarah Hébert

La véliplanchiste carnacoise Sarah Hébert s'est attaquée à la traversée de...

Jakez Bernard. Un pur produit de Bretagne

Ingénieur du son et producteur musical, Jakez Bernard préside « Produit en...

Pratique

Découvrez d'autres Bretons d'aujourd'hui, leur simplicité, leur charisme, qui font de ce pays une région de caractère !

Partagez vos commentaires sur notre forum et rejoignez nous sur Facebook.

Commentaires pour Servane Escoffier

Il n'y a actuellement aucun commentaire pour Servane Escoffier



En ligne 407 visiteurs / 0 membre - Mis à jour le jeudi 14 décembre 2017

Crédits : Réalisation Le Studio T sous eZ publish

Photo (panoramique fond de page) : Photographe Christophe ALLAIN