mercredi 13 décembre : Judog
Bretagne.com Culture bretonne Festivals Tonnerres de Brest Edition 2012 des Tonnerres de Brest

SORTIES en Bretagne

VACANCES en Bretagne

METEO en Bretagne

PARTAGEZ votre Bretagne

FORUM derniers posts

Edition 2012 des Tonnerres de Brest

Exit la fête des vieux gréements et vive les Tonnerres de Brest ! L'événement, qui démarre aujourd'hui, fête ses 20 ans sous un nouveau nom. Chaque acteur de ce grand théâtre de la mer est à son poste ce matin...

Dans son bureau de l'espace Giraudeau, Éric Hussenot, patron de Brest événements nautiques pour cette vingtième édition, plonge son regard parmi les mâts et carènes des navires modernes de la marina du port du Château.

La fête va s'ouvrir dans quelques heures et la tension monte sur les quais tout proches où les quelque 25.000m² de barnums sont encore en train d'être installés. «Ces fêtes maritimes réunissent plus de 1.000 acteurs marins qui ont envie de raconter leur histoire de la mer, la façon dont ils l'utilisent, comment ils naviguent», explique Éric Hussenot, qui est aussi directeur général d'Océanopolis, le parc de découverte des océans, qui a fêté ses 20 ans en 2010. Un nouvel anniversaire donc pour celui qu'on imagine en chef d'orchestre de ce grand événement, un qualificatif qu'il repousse avec véhémence.

3.000 bénévoles

«Non, je ne suis pas du tout un chef d'orchestre, on essaie juste de faciliter au mieux le travail des uns et des autres, dans cette gigantesque diversité d'acteurs qui fait le charme mais aussi la difficulté de l'organisation de ces fêtes maritimes.

Je vois plutôt les Tonnerres sont comme une grande pièce de théâtre que vous montez avec un grand nombre d'acteurs. Je me vois plutôt comme un facilitateur. Si on veut tout gérer, on va droit dans le mur. Il faut faire confiance à ces milliers d'acteurs». Ce théâtre prend des proportions gigantesques: 3.000 bénévoles, 2.500 nuits à organiser, 6.000 repas par jour à servir.

Les quais brestois ressemblent à une grande fourmilière où chaque bénévole, chaque marin, chaque artiste, chaque militaire, chaque agent de la collectivité apporte sa brindille à l'édifice. Et les problèmes à régler sont très variés, du marin qui demande où il va pouvoir garer sa voiture, en passant par le bateau qui arrive au port avec cinq tonnes de matériel à décharger et à monter sur le bon quai.

Sans oublier de régler le ballet de l'arrivée des stars de la fête. Exemple: comment faire pour réussir à orchestrer l'arrivée des grands bateaux russes en même temps dans la rade puis au port? Trois sont ainsi arrivés hier matin. Reste le Sedov, qui se trouvait au large de Saint-Pol-de-Léon (29), hier, vers 20h. La Russie sera l'invité du dimanche et l'on pourra voir défiler plus de 300 cadets du Sedov et du Kruzenshtern en musique.

Marins de tous les pays

Des marins de tous les pays seront présents mais l'on pourra particulièrement voyager en visitant cinq villages: le russe, l'indonésien, le norvégien, le mexicain et le marocain. Autant de rencontres et coups de coeur à partager. Ce matin et cet après-midi, les remises à l'eau de la Fée de l'Aulne puis du coquillier Saint-Guénolé seront l'occasion de se remémorer d'autres mises à l'eau qui ont ponctué les éditions précédentes.

Après avoir trouvé ou retrouvé la mer au cours de l'une des fêtes antérieures, la goélette brestoise La Recouvrance ou le Notre-Dame-de-Rumengol restauré -et aujourd'hui classé Monument historique- seront, en effet, là pour saluer le retour à l'eau de ces bateaux.

La belle, histoire qui a démarré il y a vingt ans, continue.

Pratique

Partagez votre expérience des Tonnerres sur notre forum ou sur Facebook.

Téléchargez la nouvelle application des Tonnerres de Brest directement sur votre smartphone Iphone ou Androïd pour connaître les moindres détails !

Si vous n'avez pas la chance d'y être, suivez le direct !

Commentaires pour Edition 2012 des Tonnerres de Brest

Il n'y a actuellement aucun commentaire pour Edition 2012 des Tonnerres de Brest



En ligne 475 visiteurs / 0 membre - Mis à jour le mercredi 13 décembre 2017

Crédits : Réalisation Le Studio T sous eZ publish

Photo (panoramique fond de page) : Photographe Christophe ALLAIN