vendredi 20 octobre : Moran

SORTIES en Bretagne

VACANCES en Bretagne

METEO en Bretagne

PARTAGEZ votre Bretagne

FORUM derniers posts

Le breton : vue d'ensemble

La langue bretonne est la seule langue celtique à ne pas bénéficier de statut juridique. Elle est classée par l'UNESCO parmi les langues en danger sérieux d'extinction (Atlas of the World's Languages in danger of Disappearing. Unesco 2001).

La pratique du breton a décliné continuellement au cours du XXe siècle : la langue bretonne est l'une des langues de France qui a le moins bien résisté; la proportion de locuteurs dans la population a été divisée par 10 en un siècle.
En 1999, le nombre de brittophones adultes étaient de 263.850 en Bretagne, sur quatre départements et aussi la Loire-Atlantique, soit 8,5% de la population de plus de 18 ans (source : Insee volet linguistique de l'enquête Etude de l'Histoire Familiale 1999).

  • La population brittophone est une population âgée : en 1999, trois brittophones sur quatre avait plus de 50 ans et un sur deux plus de 65 ans.
    La langue bretonne est également en danger du fait du recul de la transmission familiale parent-enfant. Une rupture de la transmission familiale s'est opérée dans les années 1950. Depuis les années 1980, presque tous les enfants parlent français avec leurs parents; le breton n'est plus que rarement transmis et s'il l'est c'est majoritairement sur le mode occasionnel.

Les Bretons très attachés à leur langue

92 % des Bretons souhaitent voir conserver le breton; ils étaient 76 % en 1991 (source : sondage réalisé en novembre 2001 sur l'ensemble de la Bretagne par TMO pour Buhez et France 3 Ouest lors de l'exposition "Parlons du breton !" ).
82 % des Bretons se reconnaissent dans l'expression "Le breton est notre langue régionale". Cette proportion est très élevée même, en Loire-Atlantique.

  • L'enseignement scolaire est le premier champ d'action de la restauration linguistique. A la rentrée scolaire 2004, sur environ 827 000 enfants scolarisés en Bretagne (enseignement général, technique et professionnel), 9.668 bénéficient d'un enseignement bilingue (breton-français), toutes filières confondues (Diwan, public, catholique).
    Si la proportion d'effectifs bilingues reste encore insignifiante (1 % de la population scolaire), l'impact de ces écoles est par contre très important sur la perception qu'ont les Bretons de leur langue.
  • Le nombre d'élèves scolarisés en filière bilingue progresse tous les ans de 10 à 15 %. Les effectifs ont été multipliés par cinq en 10 ans.
    On assiste à un mouvement de réappropriation de la langue bretonne par les adultes : en 2004, environ 6.000 adultes ont suivi des cours de breton en cours du soir, en stages ou par correspondance.

La langue bretonne investit la sphère publique

  • On s'oriente en Bretagne vers un paysage linguistique bilingue français-breton. Les départements des Côtes-d'Armor et du Finistère apposent systématiquement une signalisation bilingue sur les axes départementaux.
    Certaines communes, comme Landerneau, Lannion, Lorient, Pontivy, Pluguffan, et Quimper, se sont lancées dans des politiques volontaristes en faveur de la langue, notamment par la mise en place d'une signalisation directionnelle bilingue
    Cette évolution vers une bilinguisation du paysage linguistique est également perceptible au niveau de la vie économique. La langue bretonne n'est plus étrangère au monde de l'économie : la langue commence à être utilisée dans la publicité, dans la signalétique des commerces, la communication, notamment par la traduction en breton de sites Internet.
    De nombreuses initiatives en direction de la jeunesse ont vu le jour dans l'édition et la presse.
    Il existe en breton une édition qui représente un dixième de ce qui est publié annuellement en Bretagne, soit entre 80 et 100 titres.
  • L'offre d'émissions radiophoniques en langue bretonne ne couvre qu'une partie de la Bretagne : 95 % des émissions en breton sont diffusées en Bretagne occidentale uniquement. [...]
    Sur France 3 Ouest, la chaîne publique, la langue est présente tous les jours mais uniquement sur la moitié Ouest de la Bretagne, pour cinq minutes d'informations locales seulement. Un magazine de 45 minutes, "Red an amzer", est par ailleurs diffusé sur la région Bretagne. [...]

Autres articles du dossier Le breton

Les Bretonnismes

Le parler français par les Bretons est doté d'une saveur toute particulière. Imprégné de la syntaxe ou du vocabulaire de la langue bretonne, ces bretonnismes sont une véritable richesse. Les c...

Breton : Au pays des Plou et des Lan ...

« Landunvez, Landudec, Landudal... Ploërmel, Plouharnel, Ploemel... C'est quel village que l'on cherche, déjà ? ». OK. Avouons-le : la carte de Bretagne est parfois déroutante lorsqu'on l...

Lieux-dits : Entre kêr et ti

Regardez autour de vous : il y en a partout ! Kergaradec, Keroman, Kerfacile...

Commentaires pour Le breton

Il n'y a actuellement aucun commentaire pour Le breton



En ligne 664 visiteurs / 0 membre - Mis à jour le vendredi 20 octobre 2017

Crédits : Réalisation Le Studio T sous eZ publish

Photo (panoramique fond de page) : Photographe Christophe ALLAIN