mardi 17 octobre : Segal

SORTIES en Bretagne

VACANCES en Bretagne

METEO en Bretagne

PARTAGEZ votre Bretagne

FORUM derniers posts

Le patrimoine littéraire breton est méconnu. On peut pourtant tout exprimer en breton et des grands noms l'ont fait. La Bretagne a aussi accueilli de très grands écrivains de langue française, le temps d'un livre, d'un poème...

On a beaucoup écrit en breton et « le breton peut tout dire »... Poésie, prose, théâtre, essais, nouvelles, tout peut s’expliquer dans cette langue et beaucoup s’y sont essayés. On peut admettre 100 écrivains de qualité au XXe siècle.

Littérature en breton : un patrimoine

  • La littérature en breton, c'est d'abord un patrimoine culturel, souvent méconnu, où s’incarnent les pensées, les points de vue, les talents et les partis pris des auteurs, eux-mêmes immergés dans leur temps. C’est une nécessité de replacer ces écrivains dans leur époque dont ils partagent les obsessions, les idéaux voire les égarements. A côté des plus grands (Anatole Le Braz, Charles Le Goffic), on voit des "écoles" regroupant des auteurs plus ou moins connus. L’auditoire ne manque pas de souligner l’ignorance générale de ces textes, à jamais inconnus puisque non enseignés à l’école il y a quelques décennies.
  • Autour du mouvement breton, s’affirment des revues : "Brug" (1913), "Feiz ha Breiz", grande revue catholique, puis "Breiz atao".

Des textes inconnus

A l’opposé de ce dernier courant, se développe entre les deux guerres "Gwalarn", plus élitiste et innovateur en matière de langue. A la Libération, en 1945, bien des auteurs de "Gwalarn" se retrouveront dans la revue "Al Liamm" qui fera place à une poésie intimiste et à des "histoires courtes" qui deviennent un genre privilégié.

  • Les noms évoqués : le barde Taldir-Jaffrennou, Berthou, Le Bayon, le dramaturge Tanguy Malemanche, le poète-soldat Calloc’h, Roparz Hémon et Jakez Riou, Maodez Glanndour (le recteur Le Floc’h) préparent la route prestigieuse d’un Per-Jakez Hélias et de quelques femmes, parmi lesquelles Anjela Duval tient la première place.

A la fin du XXe siècle, une prolifération de nouveaux auteurs renouvelle tous les genres.

Deux lieux de mémoire de la culture bretonne

  • L'Institut Culturel de Bretagne, créé en 1981 par le Conseil régional de Bretagne, avec la participation du conseil général de Loire-Atlantique, l'Institut Culturel de Bretagne travaille à développer et à diffuser la culture bretonne dans son acception la plus large et la plus diversifiée.
    Ses 17 sections ont pour mission de faire progresser les connaissances et la création dans leur champ culturel spécifique.
    Site : http://www.institutcultureldebretagne.com
  • Kastell an Erminig/château de l'Hermine, 6, Straed an Nor Bostern. 6, rue Porte Poterne, 56000 Gwened/Vannes, tél. 02.97.68.31.10; fax. 02.97.68.31.18.
  • Dastum Bretagne : 16, rue de la Santé, 35000 Rennes, tél. 02.99.30.91.00; fax. 02.99.30.91.11. Site : http://www.dastum.net

Articles de la rubrique Littérature

Alfred Jarry

Originaire de Rennes, il y vit et y meurt, par sa chandelle verte, en 1907.

Anatole Le Braz

Originaire de Saint-Servais (22), Anatole reste le porte-parole des humbles. Et un grand collecteur de contes et légendes.

André Breton, le pape du surréalisme

Les landes m’ont souvent déchiré mais j’aime cette lumière de feu follet qu’elles entretiennent dans mon cœur....

André Gide

Gide séjourne en Bretagne en 1889 avant de préférer des rivages plus exotiques.

André Suarès

A vécu à Bénodet.

Armand Robin

Originaire de Rostrenen.

Arthur Bernède, l'auteur de Belphégor

07798249-21EF-11D5-8A85009027CC7291imag3.jpg
Il y a un fantôme au Louvre ! Telle est l'étrange rumeur qui, le matin du 17 mai 1925, circulait dans notre Musée national... Un scénario imaginé par Arthur Bernède, écrivain populaire né à Redon en 1871.

Auguste Blanqui

Interné au Château du Taureau, en baie de Morlaix (29), le révolutionnaire.

Auguste Brizeux

Originaire de Lorient, Auguste Brizeux a vécu à Quimperlé. Un poète cher aux Bretons...

Édition. La photo toujours en Filigranes

Photo C.M.
Depuis le village de Trézélan, en Bégard, où sont basées les éditions Filigranes, Patrick Le Bescont dirige une maison entièrement dédiée à la photo. Trente ans après ses débuts de photographe, il analyse le succès de son entreprise tenue depuis plus de 20 ans à bout de bras...


En ligne 617 visiteurs / 0 membre - Mis à jour le mardi 17 octobre 2017

Crédits : Réalisation Le Studio T sous eZ publish

Photo (panoramique fond de page) : Photographe Christophe ALLAIN