SORTIES en Bretagne

VACANCES en Bretagne

METEO en Bretagne

PARTAGEZ votre Bretagne

FORUM derniers posts

Pour le pardon des péchés commis dans l'année

Les pardons restent une expression remarquable de la foi populaire bretonne. L'occasion d'admirer les costumes traditionnels bretons.

FE57EE6D-ABCE-11D3-A2B7009027CC68F4imag2.jpg

A partir du XVe siècle, avec la construction des églises, les pèlerins se réunissent en de grandes assemblées pour obtenir le pardon de leurs péchés ainsi que des indulgences. Ces assemblées que le clergé a nommé "pardons" sont toujours aussi vivaces.

Le déroulement

Le pardon débute par une messe solennelle, généralement en plein air, et se poursuit par une procession chantée dans laquelle se mêlent bannières éclatantes de couleurs, splendides croix et statues de saints portées par des hommes et femmes en costume traditionnel.
Une fête profane accompagne souvent la fête religieuse proprement dite.
La cérémonie des pardons de la mer diffère un peu puisque, une fois la procession arrivée au port, clergé, enfants et reliquaires embarquent sur un bateau.

Le prêtre procède alors à la bénédiction de tous les bateaux du port : pardon de Saint-Jacques, à Locquirec (Finistère), bénédiction des Courreaux à Groix (Morbihan).

Pardons insolites

Le pardon des sept saints, pardon islamo-chrétien de Vieux-Marché (Côtes d'Armor), créé en 1954, symbolise le rapprochement de l'Islam et de la Chrétienté avec des messes catholiques et Fahtiya (prière musulmane). Il a lieu le dernier dimanche de juillet. Le 15 août, lors du pardon de la Madone des Motards à Porcaro (Morbihan), créé en 1979, le recteur procède à la bénédiction des motos. En 1995, quelque 6.000 motos ont été bénies.

Les principaux pardons

  • Troisième dimanche de mai : pardon de Saint-Yves à Tréguier (22)
  • Dernier dimanche de juin : pardon de Saint-Pierre et Saint-Paul à Plouguerneau (29)
  • Dernier dimanche de juin : pardon de Sainte-Barbe, au Faouët (56)
  • Premier dimanche juillet : pardon Notre-Dame de Bon-Secours, à Guingamp (22).
  • Premier dimanche de juillet : pardon de Notre-Dame du Roc, à Montautour (35)
  • Deuxième dimanche de juilllet : petite Troménie, à Locronan (29).
  • 26 juillet : pardon de Sainte-Anne d'Auray, à Sainte-Anne d'Auray (56)
  • Quatrième dimanche de juillet : pélerinage islamo-chrétien, au Vieux-Marché (22)
  • Premier dimanche d'août : pardon de la Saint-Guénolé, à Batz-sur-Mer (44).
  • 15 août : pardon de Querrien, à Loudéac (22).
  • 15 août : pardon Notre-Dame de la Clarté, à Perros-Guirec (22).
  • 15 août : pardon Notre-Dame de la Joie, à Penmarch (29).
  • 15 août : Troménie de Haute-Bretagne, à Bécherel (35)
  • 15 août : pardon de la Vierge, à Mont-Dol (35)
  • 15 août : pardon de la Mer, à Saint-Suliac (35)
  • 15 août : pardon Notre-Dame de Quelven, à Guern (56)
    Troisième dimanche d'août : pardon Notre-Dame de La Tronchaye, à Rochefort-en-Terre (56)
  • Dernier dimanche d'août : pardon de Sainte-Anne-la-Palud, à Plonévez-Porzay (29)
  • Dernier dimanche d'août : pardon de La Baule, à La Baule (44)
  • Premier dimanche de septembre : pardon de Notre-Dame du Folgoët, au Folgoët (29)
  • 7-8 septembre : pardon de Notre-Dame du Roncier, à Josselin (56)
  • 8 septembre ou dimanche le plus proche : pardon de Notre-Dame de Grande Puissance, à Lamballe (22)
  • Première quinzaine de septembre : pèlerinage de Notre-Dame de La Peinière, à Saint-Didier (35)
  • Troisième dimanche de septembre : pardon de Notre-Dame du Voeu, à Hennebont (56)
  • Premier week-end d'octobre : pardon de Notre-Dame des Marais, à Fougères (35).

Saints & processions

les autres articles

Un Tour de Bretagne pour sept saints

Le Tro Breizh permet d'honorer les sept saints fondateurs du christianisme...

La troménie de Landeleau en 1905

articlebretagnetromenie_landeleau_1905img1.jpg
Le chanoine Peyron décrit ici la troménie de 1905. Récit surprenant de dét...

Pratique

La ferveur populaire intacte à Ste-Anne d'Auray

  • Le petit bourg, habituellement si calme, est saturé de voitures. C’est ainsi depuis trois siècles, tous les 26 juillet. Une foule compacte, aux motivations diverses, déboule de partout, tranquillement. A la Scala Sancta -lieu de célébration où les pèlerins gravissent les marches à genoux en signe de pénitence-, on ne se bouscule pas : « Il y a quelques années, on se bousculait pour monter les marches », remarque un vieux pèlerin. Avec la chaleur, la fontaine provoque elle un bel attroupement. 
  • Le « Lourdes local », comme l’appellent les Saintannois, a aussi son lot de stands. Les chapelets, les plats et tasses bretonnes, les bibelots font fureur auprès des pèlerins. Le nec plus ultra : la chaise pliante. Les retombées « mystiques » sont parfois lucratives.
    Il est 10 h 45 et les premières bannières à l’effigie de sainte Anne sortent de la pénombre de la basilique. Moment de recueillement et de chants lorsque la statue de la dévotion précède les bannières. La foule s’étire à perte de vue sur le parc du mémorial, traquant le moindre coin d’ombre tant la chaleur est accablante.
    Il est 12 h 30, la messe se termine. A mesure que la procession regagne la basilique, le mémorial se vide. Un grand pique-nique s’organise à l’ombre des arbres. 14 h, les rues de Sainte-Anne retrouvent leur visage habituel. Jusqu’au 26 juillet suivant.

Commentaires pour Pardons


En ligne 292 visiteurs / 0 membre - Mis à jour le lundi 27 mars 2017

Crédits : Réalisation Le Studio T sous eZ publish

Photo (panoramique fond de page) : Photographe Christophe ALLAIN