dimanche 13 juillet : Joël - Herry -Turio

SORTIES en Bretagne

VACANCES en Bretagne

METEO en Bretagne

PARTAGEZ votre Bretagne

FORUM derniers posts

Cottet et les croyances

Charles Cottet (1868-1925), au cours d’un long voyage à pied, découvre la Bretagne. Il va alors tenter de découvrir les croyances les plus anciennes des Bretons. Il s’attachera particulièrement aux veuves des péris en mer et aux femmes en général.

Le jeune peintre Charles Cottet, dont l'enfance et l'adolescence se sont déroulées en Auvergne et en Savoie, découvre la presqu'île de Crozon en 1886, à l'âge de 23 ans, au terme d'un long voyage à pied en Bretagne qui le mène de Belle-Ile, sur la côte sud, à Bréhat, sur la côte nord de la péninsule. Ce voyage est identique à celui des dizaines d'artistes qui, depuis les années 1830, chaque été, se lancent à la découverte de la Bretagne. Cottet restera toujours un grand voyageur. Outre des voyages d'agrément avec des amis ou des déplacements pour des expositions dans toute l'Europe, sa passion pour les peuples et les paysages l'entraîne en Egypte, dans le sud Algérien, en Espagne, à Venise, en Islande et dans la Savoie de ses jeunes années.

A la recherche des rites et des croyances

  • Cottet trouve en marchant sa voie. Dorénavant, il s'attache à illustrer l'épopée de ce peuple de simples gens qu'il aime tant et dont il partage les joies et les souffrances. Au-delà des anecdotes et du pittoresque, il va tenter de retrouver les gestes éternels, les symboles, les rites et croyances les plus anciens. Les veuves des hommes péris en mer occuperont la place principale dans son ?uvre. Le plus souvent, il gomme l'accessoire et efface la localisation trop précise. Il modifie en peintre les éléments extérieurs suivant les nécessités plastiques.

Une des grandes icônes de la tradition bretonne

  • L'oeuvre de Cottet intègre de la même façon artificielle le groupe des femmes dans son paysage près de Sainte-Anne-la-Palud. Moment capital des retrouvailles entre gens de même paroisse, "Femmes de Plougastel" illustre un repas rassemblant quelques femmes dont la beauté des costumes est presque le sujet de l'?uvre.

Leur hiératisme étrange fait du tableau une des grandes icônes de la tradition bretonne.

Peinture

les autres articles

Jules Breton à Quéménéven

A la recherche de nouvelles inspirations, Jules Breton se rend à Douarnenez...

Le Faouët inspire Sonrel

La Tourangèle Elisabeth Sonrel (1874-1953) fut elle aussi conquise par les...

Pratique

  • Musée des Beaux-Arts, 20, quai Emile- Zola, 35000 Rennes, tél. 02.99.28.55.85. Ouvert tous les jours, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, sauf le mardi et les jours fériés.

Commentaires pour Charles Cottet


En ligne 480 visiteurs / 0 membre - Mis à jour le dimanche 13 juillet 2014

Crédits : Réalisation Le Studio T sous eZ publish

Photo (panoramique fond de page) : Photographe Christophe ALLAIN