dimanche 17 décembre : Gael

SORTIES en Bretagne

VACANCES en Bretagne

METEO en Bretagne

PARTAGEZ votre Bretagne

FORUM derniers posts

Le Café du coin... Historique et hystérique

Le Café du coin d'en bas de la rue du bout de la ville d'en face du port-La Java: sans doute le nom le plus long jamais donné à un café.

Et sans aucun doute le bistrot le plus étonnant de notre série. On l'a trouvé à Saint-Malo.

Par qui ou quoi commencer? Le patron ou la déco? L'un est à la mesure de l'autre et réciproquement, complètement foutraque. Allons-y pour la déco. Désolé pour le patron mais en entrant au Café du coin d'en bas de la rue de la ville d'en face du port-La Java (allez mettre ça dans un titre!), c'est quand même d'abord la déco qui attire l'oeil. Le choc. Le visiteur ne s'attend certes pas à quelque chose de banal mais là, il reste coi. D'abord, il y a ces balançoires en guise de tabourets. Une idée importée du Brésil. Et puis, il y a toutes ces poupées. Elles sont partout. Impossible de les compter mais il paraît qu'il y ena2.874. Toutes sont nées entre1830 et1938. Elles viennent du monde entier, du plus grand pays à la plus petite crotte du Pacifique.

Plus beau café du monde...

En levant la tête, le spectacle n'a rien à envier à celui qu'offrent les murs. Au plafond, de très anciens tableaux d'école forment un puzzle géant qui renvoie illico à une époque où le certificat d'études était l'unique objectif de la quasi-totalité des enfants de ce pays. Un p'tit tour du côté des toilettes s'impose même si aucun besoin pressant ne vous y pousse. Une cabine d'ascenseur de 1932 en fait office... On se dit alors que ce n'est pas par hasard si l'établissement a été élu, il y a deux ans, plus beau café du monde. Mais d'où viennent tous ces objets? C'est là qu'on en vient au patron, un nommé Jean-Jacques Samoy, bientôt la cinquantaine. Pour réaliser un tel décor, on se dit qu'il faut forcément avoir un peu de sang de brocanteur qui coule dans les veines. «Cela fait trois générations», confirme le cafetier dont le flair est sans pareil pour dégoter dans les poubelles de jolis petits trésors.

Comme un corsaire

Une sacrée gouaille, le bonhomme. Comment le qualifier? De provocateur-né, sans aucun doute. Un anar qui manie l'humour avec une redoutable efficacité. Mais que l'on ne s'y trompe pas: Jean-Jacques Samoy est d'abord un cafetier. Un vrai de vrai comme il n'y en a plus beaucoup. «Je ne suis pas seulement porteur de verres... Barman, tout le monde peut l'être». Faut pas confondre. Cafetier, Jean-Jacques Samoy l'est devenu après avoir parcouru le monde entier. C'était il y a dixans. Comme un corsaire, il a mis la main sans coup férir sur le plus ancien café de Saint-Malo pour en faire un bistrot guinguette. «Tout le monde m'a pris pour un taré (sic) mais ce bistrot, je l'ai rêvé, il me le fallait. À l'époque, on me considérait comme ringard et maintenant, je suis super fashion».

Interdit aux cons...

Si vous n'aimez pas les gros mots, ni être bousculé dans vos certitudes, mieux vaut rester à la porte de l'estaminet. Ici, on ne prend pas de gants avec la clientèle. Le tutoiement est de rigueur. Le cafetier n'hésite pas «à titiller la bourgeoise avec ses bagouses». À l'entrée, les susceptibles sont prévenus. Ne franchit pas la porte qui veut: «Cet établissement classé café historique, et surtout hystérique, est interdit aux cons, à la malbouffe qui pue, aux photographes malpolis, à toute personne qui se prend trop au sérieux...». Toutes les autres sont autorisées, même accompagnées d'un chien. Mais derrière la provoc, il y a la poésie du personnage. Un cafetier dont, finalement, la seule raison d'être est de faire passer à ses clients, dans ce décor suranné conçu comme une espèce «d'inventaire à la Prévert de l'innocence», un moment hors de ce temps qui va trop vite. Dépaysement garanti en tout cas.

Un café une histoire

les autres articles

Voile de cuir. Voyage dans un autre temps

À Saint-Michel-en-Grève, Voile de cuir est à la fois bistrot, resto, cordon...

Tavarn Ty Elise

Trois ans quasiment jour pour jour après avoir été ravagée par un incendie,...

Pratique

Le Café du coin d’en bas de la rue du bout de la ville d’en face du port - La Java, rue Sainte-Barbe, à Saint-Malo. Ouvert 7 jours sur 7, toute l’année, de 8 h 31 à 21 h 44, 23 h 42 ou 0 h 52, selon « la flexibilité de la queue du chien et de celle du patron ».

Commentaires pour Le Café du coin


En ligne 608 visiteurs / 0 membre - Mis à jour le dimanche 17 décembre 2017

Crédits : Réalisation Le Studio T sous eZ publish

Photo (panoramique fond de page) : Photographe Christophe ALLAIN