Landerneau. Halte gourmande au restaurant des Monts d’Arrée

Landerneau. Halte gourmande au restaurant des Monts d’Arrée

Le lieu fait partie de la consistante histoire commerciale de Landerneau.

« Il paraît qu’il y avait la queue jusqu’à la rue de Brest pour les crêpes et la bouillie d’avoine de Mme Corre », raconte Loïc Tassin, actuel cuisinier et gérant du restaurant qui porte toujours la référence aux Monts d’Arrée - 
« Je ne sais pas pourquoi » - mais a perdu sa spécialisation de crêperie. Victime d’un méchant accident de la circulation, en 2010, Loïc Tassin redoutait la perte du fameux tour de main sur les biligs. Un mal pour un bien. Le professionnel a saisi ce coup du sort pour revenir aux sources d’un apprentissage parfait aux côtés de Jean-Luc L'Hourre (meilleur ouvrier de France), Jean-Yves Leuranquer (ex-chef au Fouquet’s) ou Jacques Samblan (ex-sous-chef du Concorde Lafayette) qu’il retrouvait à l’Océania ou au Continental, à Brest. « J’ai beaucoup appris à cuisiner le poisson avec eux. En vapeur, en court bouillon, pour garder les saveurs intactes ». Depuis mai 2011, Loïc Tassin met ce savoir-faire délicat en œuvre au restaurant des Monts d’Arrée. 

Du traditionnel raffiné

Un peu à l’écart des circuits touristiques du centre-ville, l’établissement vaut le (petit) détour. Simple en devanture tout comme dans la décoration intérieure, le lieu réserve la plus importante part de fantaisie aux tables.
« Je dirais que je fais du traditionnel raffiné. Ce n’est pas de la gastronomie mais je tiens au soin dans l’assiette. Le regard doit déjà ouvrir l’appétit ». Le goût le prolonger. Les Saint-Jacques à la plancha, les dos de cabillaud sur lits de petits légumes mais aussi les magrets de canard aux fruits rouges remplissent efficacement la mission. Tout comme les estomacs : « J’entends régulièrement me dire que c’est trop copieux. Mais faire moins, je ne peux pas », sourit Loïc. Y’a pas de mal à se remplir le ventre. Surtout en produits frais : « Je fais les courses tous les jours. Les marchés à proximité dès que je peux ».

 Restaurant des Monts d’Arrée

27, rue amiral Romain-Desfossés, Landerneau.

Ouvert de 12 h à 14 h et de 19 h à 21 h 30 en semaine, de 12 h à 14 h et de 18 h à 22 h 30 le week-end, fermé le dimanche et le lundi soir.

Réservation recommandée au 02.98.85.14.35.

En fermeture annuelle depuis le 22 juillet, l’établissement rouvre le 7 août. Menu (14,50 € entrée-plat-dessert) le midi, plat du jour à 9,50 €, à la carte le soir. 

Contenus sponsorisés