Dans les prisons de Nantes

Dans les prisons de Nantes

«Dans les prisons de Nantes» est un chant apparu en Basse-Bretagne à la fin du XVIIe siècle, dont l'auteur reste inconnu. La mélodie, lente ou vive selon les versions, conte l'histoire d'une jeune fille naïve tombée éperdument amoureuse d'un détenu, privé de sa liberté. Celle-ci apprend la condamnation à mort de son bien-aimé, et l'aide à s'enfuir du navire sur lequel il demeure prisonnier. Cette chanson aura fait le tour de la Bretagne, puis, en 1946, Edith Piaf et Les Compagnons de la chanson l'ajouteront également à leur répertoire.

www.partitionsdechansons.com

Dans les prisons de Nantes
Y avait un prisonnier

Personne ne vint le "vouère"
Que la fille du geôlier

Un jour il lui demande
Et que dit-on de "moué" ?

On dit de vous en ville
Que vous serez pendu

Mais s'il faut qu'on me pende
Déliez-moi les pieds

La fille était jeunette
Les pieds lui a délié

Le prisonnier alerte
Dans la Loire s'est jeté

Dès qu'il fût sur les rives
Il se prit à chanter

Je chante pour les belles
Surtout celle du geôlier

Si je reviens à Nantes
Oui je l'épouserai

Dans les prisons de Nantes
Y avait un prisonnier

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Les chants marins
Contenus sponsorisés