Le forban

Le forban

Le chant marin «Le forban» est très ancien. Son auteur demeure anonyme mais il s'agirait probablement d'un bagnard de Brest. Celui-ci raconte la vie d'un bandit qui traverse les océans sur son navire.

www.partitionsdechansons.com

A moi forban que m'importe la gloire
Les lois du monde et qu'importe la mort?
Sur l'océan j'ai planté ma victoire
Et bois mon vin dans une coupe d'or.
Vivre d'orgies est ma seule espérance
Le seul bonheur que j'aie pu conquérir
Si sur les flots j'ai passé mon enfance
C'est sur les flots qu'un forban doit mourir

Refrain :

Vins qui pétillent
Femmes gentilles
Sous des baisers brûlants d'amour
Plaisirs, batailles
Viv' la canaille
Je bois, je chante
Et je tue tour à tour

Peut-être au mât d'une barque étrangère
Mon corps un jour servira d'étendard
Et tout mon sang rougira la galère
Aujourd'hui fête et demain le bazar.
Allons, esclave, allons, debout mon brave
Buvons le vin et la vie à grand pot
Aujourd'hui fête et puis demain peut-être
Ma tête ira s'engloutir dans les flots

Refrain

Peut-être un jour par un coup de fortune
Je saisirai l'or d'un beau galion
Riche à pouvoir vous acheter la lune
Je m'en irai vers d'autres horizons.
Là respecté tout comme un gentil'homme
Moi qui ne suis qu'un forban, qu'un bandit
Je pourrai comm' le fils d'un roi, tout comme,
Mourir peut-être dedans un bon lit

Refrain

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Les chants marins
Bretagne.com
Bretagne.com
Bretagne.com
Bretagne.com
Bretagne.com
Bretagne.com
Contenus sponsorisés