Les filles de La Rochelle

Les filles de La Rochelle

«Les filles de La Rochelle» est un chant marin d'un auteur anonyme qui daterait du XVIIIe siècle. Lié à la ville de La Rochelle, il est particulièrement répandu sur la côte Atlantique de la France, dont en région Bretagne de par sa forte activité portuaire. La chanson décrit un navire imaginaire et merveilleux qui serait commandé par des enfants.

Sont les filles de La Rochelle
Ont armé un bâtiment (bis)
Pour aller faire la course
Dedans les mers du Levant
Ah! la feuille s'envole, s'envole
Ah! la feuille s'envole au vent

La grande vergue est en ivoire
Les poulies en diamant (bis)
La grand-voile est en dentelle
La misaine en satin blanc.
Ah! la feuille s'envole, s'envole
Ah! la feuille s'envole au vent

Les cordages du navire
Sont de fils d'or et d'argent (bis)
Et la coque est en bois rouge
Travaillé fort proprement
Ah! la feuille s'envole, s'envole
Ah! la feuille s'envole au vent

L'équipage du navire
C'est toutes filles de quinze ans (bis)
Le cap'taine qui les commande
C'est le roi des bons enfants
Ah! la feuille s'envole, s'envole
Ah! la feuille s'envole au vent

Hier faisant sa promenade
Dessus les gaillards d'avant (bis)
Aperçut une brunette
Qui pleurait dans les haubans
Ah! la feuille s'envole, s'envole
Ah! la feuille s'envole au vent

Qu'avez-vous gentille brunette
Qu'avez-vous à pleurer tant? (bis)
Av'- vous perdu père ou mère
Ou quelqu'un de vos parents?
Ah! la feuille s'envole, s'envole
Ah! la feuille s'envole au vent

J'ai cueilli la rose blanche
Qui s'en fut la voile au vent (bis)
Elle est partie vent arrière
Reviendra en louvoyant
Ah! la feuille s'envole, s'envole
Ah! la feuille s'envole au vent

Il est parti vent arrière
Il reviendra vent devant (bis)
Il reviendra jeter l'ancre
Dans le port des bons enfants
Ah! la feuille s'envole, s'envole
Ah! la feuille s'envole au vent

Les filles de La Rochelle

 

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Les chants marins
Contenus sponsorisés