Alan Stivell

Alan Stivell

Chanteur, mais aussi multi-instrumentiste (bombarde, biniou braz, tin whistle et surtout harpe celtique), il est à la base de la renaissance de la

musique bretonne moderne. Très ouverte sur le monde, sa musique résonne comme les prémices du

rock celtique.

Son œuvre musicale se double d’un combat pour la reconnaissance de la culture celtique et pour une plus grande fraternité entre les humains.

En 1972, Alan Stivell joue à guichet fermé en tête d'affiche à l'Olympia. Le concert est retransmis en direct sur Europe 1. L'ambiance survoltée qu'Alan Stivell distille dans la salle se propage partout en France via les ondes.

Stivell vient de lancer la première ' vague bretonne '. Le disque s'arrache comme des petits pains et atteint très rapidement le chiffre astronomique de 1 500 000 copies écoulées. La

musique bretonne connaît alors un vrai succès et le titre Tri Martolod, qui résonne encore aujourd'hui sur nos ondes et dans nos mémoires, deviendra l'étendard de toute une génération.

En 2012, il réitère l’expérience de l'Olympia 40 ans après, avec toujours autant de succès.

À découvrir aussi : Musique et danse bretonne