Ar Re Yaouank

Ar Re Yaouank

Ar Re Yaouank (les très jeunes frères en breton) est le nom d'un groupe de musique bretonne, constitué en 1986 par deux jeunes frères Fred et Jean-Charles Guichen jouant de l'accordéon et de la guitare, et vite rejoints par bombarde, biniou et basse.

Le groupe bénéficie de l’apport des influences de chaque membres et introduit dans son jeu de nouvelles sonorités, héritières de différents mouvements musicaux (les Pogues, Pink Floyd, le métal, la musique classique).

Se produisant tout d’abord dans les Fest-noz, ils participent ensuite à beaucoup de nombreux festivals et modernisent la musique bretonne en un rock celtique.

Ainsi, Ar Re Yaouank a marqué les Fest-noz et renouvelé la musique traditionnelle à danser en Bretagne. Ils ont été à l'origine du regain de popularité des Fest-noz dans les années 1990, en attirant un jeune public qui jusqu'ici ignorait tout des musiques bretonnes. Leur popularité est désormais exponentielle. Les festoù-noz et les tournées de concerts s'enchaînent: la Grande Halle de la Villette à Paris, l'Elysée Montmartre qu'ils font deux fois à guichets fermés, les Transmusicales à Rennes, les Francofolies de La Rochelle ainsi que de nombreux festivals à travers la France.

D'une certaine façon, il y a un avant et un après Ar Re Yaouank. 1998 marque la sortie de leur Best of et la dissolution du groupe, qu’ils ont eu plaisir à reformer pour un concert sur la scène des Vieilles Charrues en 2011.