Musiques actuelles : Et vogue la carène

Musiques actuelles : Et vogue la carène

Les musiques actuelles ne datent pas d'aujourd'hui. Ce concept, né il y a une vingtaine d'années pour donner une reconnaissance officielle aux musiques amplifiées, est à l'origine de la mise en place, en 1989, du Centre de création musicale (CCM) à Brest, premier pôle des musiques actuelles en Bretagne. Aujourd'hui, la flambant neuve Carène s'apprête à prendre le relais de son dynamique ancêtre.

Publié le 24/05/2018
A- A+

Pauline Uchard, chargée du centre info-ressources de la Carène, salle consacrée aux musiques actuelles qui va ouvrir ses portes au public le premier week-end de mars, a connu la dernière période du CCM, « un lieu familial et chaleureux » qui a vu passer le tout Brest branché rock, pop, reggae, techno, chansons, électro... La jeune femme n'a pas vécu les premières heures du fameux Centre de création musicale brestois, né d'un bouillonnement militant autour des organisateurs du festival Rock sur la Blanche. Le CCM, qui a connu beaucoup de changements de personnel, a vu le jour dans le but d'aider les musiciens amateurs de la région, de leur fournir de correctes conditions de travail, studios de répétition, accompagnement, informations...

Véritable tremplin

« Le CCM a servi de véritable tremplin à des salariés de l'association, comme Jacques Guérin qui est le créateur et le dirigeant de Quai Ouest Musique, Christophe Dagorne, responsable des Polarités à Quimper, François Lucas, chargé des concerts à l'école nationale de musique, d'autres qui poursuivent leur carrière à Paris ou à Brest, comme Sonic, qui organise Astropolis... ». Côté musiciens, le CCM a vu sortir de son sous-sol quelques artistes qui ont, depuis, fait leur petit bonhomme de chemin, des Miossec, Frandol, Naab, Red... « Tous ceux qui sont passés par ici sont restés très attachés au CCM », assure Pauline Uchard. Comme elle, qui a accompagné la dernière grande époque du rock'n roll. Pauline Uchard, chargée de l'accueil, de l'organisation de l'école de musique et du centre de ressources du CCM a suivi une formation de conduite d'un projet culturel proposée par Musique et danse en Finistère puis, après validation de ses acquis professionnels, a préparé un mastère en management du spectacle vivant.

Super équipement

La jeune femme se réjouit de faire partie de l'équipe de la Carène, salle des musiques actuelles qui prend le relais du CCM. La nouvelle structure, installée au port de commerce, dispose d'une grande salle de spectacle de 1.500 places (qui était réclamée dès l'ouverture du CCM), d'un club de 350 places, d'un lieu de concert de 500 places en terrasse, de sept studios de répétition équipés, d'une cabine Mao (musique assistée par ordinateur). « C'est un superbe outil, attendu depuis la création du CCM, où les musiciens locaux et les associations ont aussi leur place », constate Pauline Uchard, ravie de travailler au sein d'une équipe où tout le monde se connaît. « Tous les éléments sont réunis pour une belle réussite. On a l'habitude de travailler ensemble et la Carène c'est un super équipement ». Mise à l'eau dans une semaine.

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Musique et danse bretonne
Contenus sponsorisés