Jules Verne

Jules Verne

Originaire de Nantes, adopté par Amiens, Jules Verne, c'est 'l'air libre, l'air irrespiré'.

1839. Ni vu, ni connu, Jules se faufile entre les tonneaux et les sacs de jute qui encombrent les quais de Nantes et grimpe sur 'La Coralie'. A 11 ans, il sait déjà que l'étude d'avoué de son père ne bornera pas son horizon. L'aventure avorte mais les études de droit ne suffisent pas pour le remettre sur les rails.

Un genre nouveau

Un monde merveilleux l'attend : celui des voyages extraordinaires qu'il nous livre en cadeau entre 1863 et sa mort, en 1905. 40 années pendant lesquelles Jules Verne explore le temps et l'espace en 80 récits qui font de lui le père de la science-fiction d'aujourd'hui. Il devine les prototypes, en suit les expérimentations, devance les mises à l'eau. Et même si La Tortue de Bushnell, utilisée en 1776 pendant la guerre d'indépendance en Amérique, puis Le Nautilus rejeté par la Marine nationale puis la Navy en 1800 précèdent 'Vingt mille lieues sous les mers' (1869), ce récit dresse les plans -avec trois décennies d'avance- du premier véritable submersible, Le Narval, lancé en 1899.

Cap vers le Nord

Voyageur de l'esprit infatigable, Jules Verne l'est aussi dans la vie. Les terres boréales ont sa préférence. Et surtout il chérit la mer, sur laquelle il navigue à bord du 'Saint-Michel'. Elle l'inspire. « Le roman de Jules, c'est l'air libre, c'est l'air vierge, c'est l'air irrespiré. On sent passer à travers ses poumons, quand on le lit, de grands souffles venus des profondeurs de l'illimité », écrit de lui Anatole le Braz en 1906.

Depuis 1993, le monde lui rend un autre superbe hommage : le trophée qui porte son nom.

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : La littérature bretonne
Contenus sponsorisés