A la découverte des jeux bretons

A la découverte des jeux bretons

La Jaupitre propose des animations qui sont des occasions de découverte et de pratique des jeux & sports bretons, tout au long de l’année, en intérieur comme en extérieur, en tous lieux opportuns. Elle propose également la location (le catalogue comporte plus de 50 jeux), la fabrication et vente ainsi que des formations plus approfondies à la pratique (stages, week-end, journées…).

De manière plus générale, La Jaupitre propose des animations qui sont des occasions de découverte et de pratique des jeux & sports bretons, tout au long de l’année, en intérieur comme en extérieur, en tous lieux opportuns. Elle propose également la location (le catalogue comporte plus de 60 jeux), la fabrication et vente ainsi que des formations plus approfondies à la pratique (stages, week-end, journées…).

Ces jeux et sports font partie de la culture traditionnelle bretonne et sont d’une extrême variété : boules, palets, quilles ; jeux de cafés et de veillées ; sports ruraux et de nature ; jeux de force,... Mais les activités de pratique de ces jeux & sports sont à la portée de toutes et tous, enfants à partir de 5 ans, jeunes, adultes et plus âgés : ils sont facilement assimilables et le matériel de jeu est proposé de façon adaptée à chaque âge.

Pour en savoir plus et suivre l'actualité de La Jaupitre : www.jeuxbretons.org.

Pour toute information, demande de prestation, de tarif, de devis, de conseil...

Contact : François PRIOU, tél. 02 99 07 47 02 ou mail : contact@jeuxbretons.org.

Durant toute l'année, La Jaupitre peut intervenir dans des formules d'animation très diverses comme « La débobée » (la découverte), un assortiment basé sur un jeu de chacune des catégories existantes : un jeu de quilles, un jeu de boules, un jeu de palets, un jeu de force, un jeu de café ou de pâtous (petits gardiens de vache…), ou encore « La ronde des galoches », un amusant 360 ° de jeux de palets (on peut aller jusqu'à 24 jeux différents, mais dans ce cas, on risque le « tournis » !).

La Jaupitre peut aussi vous faire découvrir, lors des longues soirées d'hiver, l'un des dix jeux de cartes collectés sur le territoire de la Bretagne : par ex. le « neu ben », un poker plus passionnant que « le vrai »… Ces formules font l'objet d'une mise au point conjointe entre le demandeur et La Jaupitre, basée sur les conseils et idées que celle-ci peut donner en fonction du public, de la circonstance, du lieu, de l'espace, mais aussi des choix que peut faire le demandeur dans le catalogue des jeux et les diverses formules ; puis de l'établissement d'un devis gratuit et d'un contrat de prestation si ce devis est accepté. Les tarifs de ces prestations sont étudiés pour permettre à tous les publics d’accéder à ces offres et intègrent l’ensemble de la prise en charge de l’animation. Les animations que La Jaupitre met en oeuvre peuvent donc intéresser :

  • Les entreprises et commerces (rassemblements, foires, animations commerciales, journées des personnels, formations...)
  • l'école, le collège, le lycée et tous les domaines de l'enseignement et de l’éducation
  • les activités socio-éducatives, tant en milieu urbain que rural (MJC, Club Jeunes, Foyers ruraux…)
  • les activités physiques de plein-air en général (CLSH, colonies de vacances, camps...)
  • les activités socio-culturelles (comités d’entreprise, clubs, FJT, Maisons de quartier, associations...)
  • les activités d’animation touristique (en villages-vacances, campings, fêtes et festivals...)
  • les échanges internationaux (notamment entre jeunes) … Et la liste n'est nullement close...

En effet, les animations peuvent s'adapter à des terrains et des configurations très diverses, allant de la salle de sport à l'arrière-salle d'un café, en passant par une galerie marchande, se prêter à des usages de tous types : festifs, sociaux et comportementaux, pédagogiques, ou tout simplement ludiques !

Ces jeux et sports peuvent faire appel à l'adresse, à la force, parfois à une combinaison des deux, ou encore à la coopération et à la solidarité, mais aussi à l'astuce, à la chance, au hasard : tous les ingrédients qui donnent à tout le monde les mêmes chances, tout en permettant de créer des challenges entre les joueurs, dans la bonne humeur et la convivialité ! C'est la principale caractéristique de ces jeux et sports, venus des siècles passés mais toujours d'actualité en Bretagne, forts de leur longue tradition de sociabilité et de loisirs populaires.

Les jeux et sports traditionnels sont en effet, par nature, facteurs de socialisation, du fait des valeurs qu’ils véhiculent et que La Jaupitre s'attache à maintenir et à adapter à la modernité (mixité, par exemple). La notion de «jeu» est aussi une composante éducative essentielle. Le jeu permet à chaque joueur de s'engager vraiment, à la fois pour lui-même et pour son groupe. L'action de jouer demeure l’espace le plus pertinent et le temps le plus gratifiant où chacun reçoit un patrimoine culturel transmis le plus souvent par le «faire».

La Jaupitre, association des jeux & sports gallos-bretons : mais encore ?

La Jaupitre est une association créée en Juillet 1996. Elle a pour objet la promotion, la diffusion et la pratique des jeux et sports traditionnels de Bretagne, en particulier ceux de Haute-Bretagne. La Jaupitre dispose de deux salariés permanents (2014), animateurs professionnels, et de saisonniers en Juillet et Août. Elle accueille aussi, régulièrement, des stagiaires. Elle s’appuie également sur une équipe d’une vingtaine d’animateurs bénévoles, formés et compétents, dont plusieurs jeunes de Monterfil.

Elle est hébergée dans des locaux mis à sa disposition par la Municipalité. Ces locaux préfigurent la future « Mézon du cârouj : maison des jeux gallo-bretons» qui est en cours de construction pour une livraison à la fin de l'année 2014 sur la commune.

La Jaupitre appartient au secteur de l’économie sociale et solidaire. Elle est membre de la FALSAB, la confédération qui réunit tous les acteurs des jeux et sports traditionnels bretons. Elle étend son activité principalement sur la Haute Bretagne, mais aussi en France et, parfois, à l’étranger (dernières opérations internationales : Luxembourg, Roumanie, Hongrie).

La Jaupitre situe son action dans une dynamique qu’elle appelle 'le développement durable culturel'. Elle est composée à la fois de passionnés de cette thématique, des chercheurs/concepteurs, et d’acteurs du domaine et aspire autant à agir qu’à partager, échanger, réfléchir, faire avancer la connaissance théorique et les pratiques, avec d'autres qui travaillent dans cette même volonté et direction, en particulier au sein de la Confédération FALSAB.

L'ambition et l’action de La Jaupitre s'articulent autour de quatre idées-forces

  • Les jeux et sports traditionnels font partie du patrimoine culturel. Ils sont une expression de la « personnalité bretonne », au même titre que la danse, le chant, le conte, la musique, l'art...mais aussi la gastronomie, l’architecture, l'activité maritime ou la pratique religieuse.
  • Leur (re) diffusion (ou leur redécouverte) constitue un enrichissement de ce patrimoine et une « offre de diversification », de sports et loisirs, notamment pour les jeunes. D'autre part, la notion de transmission du patrimoine revêt, dans ce domaine particulier, une importance capitale car le risque de disparition de nombre de ces jeux est tout à fait réel.
  • Parce que ces jeux sont l'héritage d'une tradition culturelle et sociologique, ils sont porteurs de valeurs humaines que le monde d'aujourd'hui cherche à retrouver. De ce point de vue, ils offrent une « alternative » forte à toutes les dérives des sports et jeux modernes : ils sont l’expression d'une convivialité, d'une absence d'agressivité et sont, de ce fait, un instrument d'éducation au partage, à la civilité et la citoyenneté particulièrement riche et novateur.
  • Enfin, reconnus et valorisés, ces jeux et sports peuvent être créateurs d’activité dans de multiples secteurs : éducation, tourisme, animation socio-culturelle, production de matériel, recherche... Un potentiel important existe qui peut offrir des opportunités de créations d’emploi. C'est l'expérience que l’Association mène. En effet, La Jaupitre a déjà pérennisé 2 emplois et embauche des jeunes saisonniers en été.

FERRE Dominique, Président

À découvrir aussi : Les jeux bretons