Le jeu du palet, à garder au chaud dans la poche !

Le jeu du palet, à garder au chaud dans la poche !

Plongeant ses racines en Centre-Bretagne, le jeu du palet sur terre connaît depuis quelques années un certain renouveau. Histoire et règles du jeu.

C'est un jeu pratique car peu encombrant. Rien de plus facile que de conserver les palets sur soi en permanence, ce qui permet de le pratiquer au détour d'un simple chemin de terre à deux adversaires uniques ou en deux équipes de même nombre.

Les pièces requises pour pratiquer ce jeu sont deux disques d'environ cinq centimètres de diamètre et d'un centimètre d'épaisseur par joueur ainsi qu'un troisième, plus petit ou de taille égale, qui remplira le rôle de cible.

Constitué de nos jours généralement en acier, il est probable que certains palets fussent faits de pierre glanée le temps d'une partie tandis que la cible, appelée 'maître', pouvait revêtir divers aspects et matériaux.

Règles et terrain...

Le terrain mesure généralement entre 16 et 20 mètres de long et possède en chacune de ses extrémités un petit monticule de terre à pan légèrement incliné permettant de mieux visualiser le jeu. C'est sur l'un de ces monticules qu'est disposé le 'maître' que les joueurs devront atteindre depuis l'extrémité opposée du terrain.

Un tirage au sort désigne généralement le joueur ou l'équipe qui débute la partie. Celui-ci lance ses deux palets, imité aussitôt par le joueur de l'équipe adverse.

Le gagnant désigné est l'équipe ou l'individu qui place le plus grand nombre de palets à proximité de la cible. Le tour suivant sera alors débuté par le perdant du tour précédent.

La partie s'achève lorsqu'un joueur ou une équipe a atteint l'objectif de points retenu au départ de la partie. Dès lors, il ne reste plus qu'à mettre en branle le procédé de la revanche...

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés

Le jeu du palet

PARTENAIRE

Amateur et convivial, ce jeu amuse petits et grands. 12 palets en fonte et une planche en bois suffisent à passer un agréable moment.

Je découvre