Jourdan s'attache à Moëlan

Jourdan s'attache à Moëlan

Emile Jourdan (1860-1931), surnommé « le peintre de la lumière », était un disciple fidèle de Gauguin. Une de ses oeuvres, « La chapelle de Lanriot » a d'ailleurs un aspect primitif et japonais, tout à fait dans l'esprit de son maître.

Né à Vannes en 1860, Emile Jourdan fut surnommé 'le peintre de la lumière'. Il passa la plus grande partie de sa vie à Pont-Aven où il arriva en 1886.

'C'est par une belle soirée que la diligence de Quimperlé m'a amené dans ce joli pays que je n'ai guère quitté depuis', témoignera-t-il plus tard. ' A mon arrivée à l'hôtel Gloanec, je vis dans un coin de la salle un pensionnaire qui sculptait le bras d'un banc de bois, placé près de la cheminée. C'était Gauguin. Je me présentai. Il me salua froidement, voyant en moi un 'salonneux'. Puis, sans s'occuper davantage de moi, il continua son travail. Je dois dire que, quelques jours après, nous étions de bons amis et que nous sommes restés en bons termes jusqu'à son départ du pays '.

Plusieurs versions

La chapelle de Lanriot, située sur les rives du Belon, commune de Moëlan, a fait l'objet de plusieurs versions dans l'oeuvre du peintre, mort à Quimperlé en 1931. 'Le réalisme stylisé d'Emile Jourdan donne à la chapelle un aspect primitif et japonais, tout à fait dans l'esprit de Gauguin, dont il fut un disciple fervent et prolongé puisqu'il conserva l'esthétique de Pont-Aven bien après la mort du maître', explique Catherine Puget, conservatrice du musée de Pont-Aven :'Le peintre, ajoute-t-elle, a supprimé la perspective, simplifié les formes et limité les couleurs aux verts, aux violets et aux roses pour traduire la froideur de l'atmosphère et la solitude désolée du lieu. Dans ce tableau, tout s'imbrique comme dans un puzzle. La figure humaine et les bateaux semblent liés au fond, comme des émanations du paysage'.

'Adoptant le japonisme à la nature bretonne, Jourdan y apporte un voile de mystère avec ses compositions aux lignes courbes et cernées de bleu, ses couleurs posées en touches verticales parallèles '.

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés