Des algues à déguster sans modération

Des algues à déguster sans modération

Manger des algues sans le savoir, c'est possible en Bretagne où la ressource est de mieux en mieux exploitée...

Publié le 20/06/2005
A- A+

Une quinzaine de petites entreprises exploitent et commercialisent les algues alimentaires en Bretagne. Nori, dulse, haricot de mer, kombu royal, laitue de mer, laurencia -aussi appelé poivre de mer-, etc. sont utilisés en cuisine comme condiments voire comme accompagnement.

Goûter : un plaisir à partager

Le lichen ou petit goémon sert, quant à lui, à la production de carraghénate, utilisé dans les flans et desserts lactés. L'ensemble de la récolte est séché à Domagné ( 35). Il est ensuite envoyé, sous forme de granulés, à Baupte ( 50), où il est transformé en carraghénate. Il existe mille et une façons d'utiliser les algues.

De nombreuses sociétés productrices sont présentes sur ce marché très pointu : Algoplus, Algues de Bretagne, Aquacole d'Ouessant; Courtin Sarl présentera des plats cuisinés et conserverie, 100 % gourmands, des saucissons; Jampi des glaces et pâtisseries; Martine Monot des poissons et coquillages.

Contenus sponsorisés