Des algues à déguster sans modération

Des algues à déguster sans modération

Manger des algues sans le savoir, c'est possible en Bretagne où la ressource est de mieux en mieux exploitée...

Une quinzaine de petites entreprises exploitent et commercialisent les algues alimentaires en Bretagne. Nori, dulse, haricot de mer, kombu royal, laitue de mer, laurencia -aussi appelé poivre de mer-, etc. sont utilisés en cuisine comme condiments voire comme accompagnement.

Goûter : un plaisir à partager

Le lichen ou petit goémon sert, quant à lui, à la production de carraghénate, utilisé dans les flans et desserts lactés. L'ensemble de la récolte est séché à Domagné ( 35). Il est ensuite envoyé, sous forme de granulés, à Baupte ( 50), où il est transformé en carraghénate. Il existe mille et une façons d'utiliser les algues.

De nombreuses sociétés productrices sont présentes sur ce marché très pointu : Algoplus, Algues de Bretagne, Aquacole d'Ouessant; Courtin Sarl présentera des plats cuisinés et conserverie, 100 % gourmands, des saucissons; Jampi des glaces et pâtisseries; Martine Monot des poissons et coquillages.

Contenus sponsorisés