A pied sur l'île Milliau

A pied sur l'île Milliau

De toutes les îles trégorroises, l'île Milliau est sans doute la plus fréquentée parce qu'elle est accessible à pied, en fonction de la marée, à partir du port de Trébeurden.

Publié le 07/08/2018
A- A+

Elle est aussi l'une des plus riches en patrimoine bâti et son intérêt botanique est indéniable. Massive, haute au-dessus du niveau de la mer, Milliau est un repaire familier pour les pêcheurs et les plaisanciers de la baie de Lannion. Elle attire aussi le promeneur qui pourra s'y rendre à pied sec une heure avant la basse mer.

Dépaysement et solitude

L'arrivée sur l'île sent bon le dépaysement, accentué par l'impression de solitude. Une ancienne ferme restaurée laisse deviner l'âpreté de la vie sur l'île qui fut habitée jusqu'au milieu du XXe siècle.

Marmites de sorcières

L'allée couverte, qui servit d'ermitage au saint patron venu d'Irlande au Ve siècle, suscite maintes légendes. Plus près de nous plane encore le souvenir d'un célèbre président du Conseil de la IVe République, Aristide Briand, dont la maîtresse, Lucie Jourdan, fit construire sur l'île sa gentilhommière.

Milliau est aussi le paradis des promeneurs et des botanistes. Goûter la fraîcheur de sa fûtaie sur sa face nord et l'aridité de son couvert végétal au sud, battu par les vents, illustre la diversité des conditions climatiques, tributaires de l'exposition au vent ou sous le vent.

Les marmites de sorcières, sont autant de cuvettes naturelles creusées par le vent dans le granit du socle hercynien.

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés