Tréguier, patrie de saint Yves et d'Ernest Renan

Tréguier, patrie de saint Yves et d'Ernest Renan

Petite cité de caractère, Tréguier, ancien centre épiscopal doté d’une superbe cathédrale, offre le charme de ses ruelles et de ses maisons à colombages, à six kilomètres à peine de la mer, entre les rivières du Jaudy et du Guindy.

Fondée au VIe siècle par saint Tugdual, l'un des sept saints fondateurs de la Bretagne, Tréguier est aussitôt à la tête d'un évêché et cela jusqu'à la Révolution. C'est ici que naîtra saint Yves en 1253, l'un des saints les plus populaires de Bretagne, défenseurs des pauvres. Aujourd'hui patron des avocats, son pardon déplace tous les ans des milliers de pèlerins le troisième dimanche du mois de mai. Ernest Renan (1823-1892), écrivain célèbre, est également un enfant de Tréguier. Sa maison natale, reconvertie en musée dans la rue qui porte son nom, évoque sa vie et ses souvenirs (tél. 02.96.92.45.63 ).

Un chef d'oeuvre architectural

La cathédrale compte parmi les plus belles de Bretagne. Ce chef-d'oeuvre d'architecture fut construit du XIIe au XVe siècle. Seule la tour d'Hastings subsiste de l'édifice roman. Admirez également la Tour Neuve (XVe) surmontée d'une superbe flèche ajourée (XVIIIe). A l'intérieur, se découvrent le tombeau de saint Yves, une très belle verrière, 46 stalles (1509). Le cloître, magnifique, dévoile aux regards 48 arcades de style flamboyant.

A pans de bois

Différents circuits disponibles à l'office de tourisme permettent d'apprécier le riche patrimoine de la ville et ses maisons à pans de bois.

Ils vous feront passer devant les anciens greniers à blé de Tréguier , en bas de la rue Ernest-Renan puis devant le calvaire de la Protestation (1904), dans le jardin public. Dans la rue Saint-André s'élève l'hôtel de la Baronnais (XIXe). La demeure (XVIIe) du grand chantre de Tréguier se découvre dans la rue de la Chantrerie, la Psalette, où logeaient les petits chanteurs de la cathédrale, dans la jolie rue Saint-Yves. Dans la rue Perrot, on ne peut que remarquer le grand Séminaire et sa chapelle byzantine. Dans la rue Colvestre se succèdent l'hôtel Kermorvan et la maison du duc Jean V. Le bois du Poète conserve le tombeau de l'écrivain et poète Anatole Le Braz .

De nombreux artisans d'art et antiquaires se découvrent au hasard des rues.

Par ailleurs, le port de Tréguier dispose de 330 places sur pontons.

À découvrir aussi : Paimpol, Brehat et la Côte de Granit rose
Bretagne.com
05/09/2006
Bretagne.com
11/07/2005
Bretagne.com
11/07/2005
Bretagne.com
11/07/2005
Bretagne.com
17/01/2007