L'Aber Wrac'h

L'Aber Wrac'h

Surplombant le port de l'Aber Wrac'h, le sémaphore (1861) est un lieu d'expositions. L'Île Wrac'h, accessible à marée basse de la plage de St-Cava, accueille dans son phare et la maison du gardien des animations l'été. Quant au Fort Cézon érigé par Vauban, il fait face à l'abbaye de la Baie des Anges fondée par les moines Cordeliers au début du 16e.

© Ronan Gladu

L'abbaye remise en valeur est aujourd’hui classée. A voir les dunes de Ste marguerite et la plage. Pour découvrir ce pays, l'association Patrimoine des Abers propose des visites guidées.

Le Phare de l’île Vierge

A l’embouchure de l’Aber Wrac’h, là, où la côte rocheuse rend la navigation risquée, se dresse le phare de l’île Vierge. Cette île, située à 1,5 km de la côte, accueille deux phares. Le premier construit en 1845, haut de 33 m, avait une portée insuffisante compte tenu du grand nombre de récifs. Un second phare est donc érigé, à partir de 1897. D’une portée de 27 miles, ce phare de 82,5 m est le plus haut d’Europe. Cette robuste tour de granit, à l’intérieur tapissé d’opaline, offre du haut de ses 365 marches un panorama exceptionnel. Le phare se visite, accès en bateau (à pied par grandes marées). 

Horaires et informations sur l'abbaye  : abbayedesanges.com

Infos sur les Abers et visites guidées : patrimoinedesabers.fr

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés