Un week-end à Brest

Un week-end à Brest

Envie de dépaysement, de culture et de fête ? À deux heures de Vannes, la deuxième plus grande ville bretonne ouvre ses portes aux plus curieux. Zoom sur les activités et les lieux à ne pas délaisser lors d’une excursion brestoise. Brest n’est pas à court de belles surprises pour qui sait la parcourir à pied, l’esprit ouvert et curieux.

Publié le 23/11/2018
Modifié le 14/10/2020
A- A+
© SABATIER Fanny

Attentif à sa beauté peu commune qui vous accroche le cœur, laissez-vous guider à sa découverte le temps d’une balade. Labellisée Ville d’art et d’Histoire depuis 2017, la ville se plait à dérouler le fil de sa riche histoire au gré d’animations et de parcours urbains mis en place dans le cadre de ce label décerné par le Ministère de la Culture.

  • Chercher les vestiges de la vieille ville

Durant la Seconde Guerre mondiale, la vieille ville de Brest a été détruite par les bombardements, mais il reste encore de rares rues et monuments qui témoignent du passé de la ville : les escaliers de la rue de la Fontaine amenant jusqu'au port, le sol pavé de la rue de Saint-Malo, le quartier et les quais de la Recouvrance donnant sur le château de Brest et la Tour Tanguy, les plus vieux monuments de la ville.

La Tour Tanguy

C’est tout d’abord la vénérable Tour Tanguy qui, depuis le XIVe siècle monte la garde sur cette rive de la Penfeld, avec une vue exceptionnelle sur l’embouchure du fleuve et le château. Ici, ont trouvé refuge des pans entiers de la mémoire du vieux Brest sous forme d’étonnants dioramas du peintre Jim Sévellec.

La rue Saint-Malo

Autre témoin émouvant, la rue de St-Malo. Au pied du nouveau quartier des Capucins, cette rue bordée de petites maisons des XVIIe et XVIIIe siècles, est reconnue comme la plus ancienne de Brest. Elle est située dans le quartier de Recouvrance. Au 18e siècle, cette rue était le lieu d'hébergement pour pensionnées du roi et d'enfermement pour certains. 

Le château de Brest

Imposant, chargé d’histoire, le château de Brest mérite que l’on s’y attarde le temps d’une balade dans un passé riche et mouvementé. Fondé au IIIe siècle sur les assises d’un castellum gallo-romain, le château bien que souvent modifié, a gardé son allure de forteresse médiévale. Il est aujourd’hui la plus ancienne place forte militaire active au monde, et abrite dans son cadre exceptionnel le musée national de la Marine. Ce musée témoigne de la grande aventure navale de l’Arsenal de Brest et de la Marine. La visite associe intérieur et extérieur, permettant d’apprécier outre la richesse des collections, les panoramas sur la rade et la ville et l’architecture du château.

  • Se cultiver

Côté sorties culturelles, à Brest, il y en a pour tous les goûts : on retrouve le classique Musée des Beaux-arts pour les âmes artistiques, le musée de la Marine pour les amoureux des mers, le fort de Montbarey pour les férus de l’histoire finistérienne, ou encore le Musée de la fraise de Plougastel pour les plus gourmands. Les enfants ont eux aussi leur sortie. Ils aimeront sûrement visiter le parc de découverte des océans, Océanopolis.

Les Capucins

Ce plateau qui domine la Penfeld se termine par un belvédère, magnifiques échappées sur la Penfeld, le château et la rade. Quant aux imposants Ateliers du XIXe siècle, leur élégante architecture fait partie du patrimoine technique de la ville. Sauvegardés magnifiquement, réinvestis par les habitants, les Ateliers des Capucins ont désormais une vocation culturelle et ludique, tout en conservant leur mémoire industrielle. Ainsi, après 75 ans d’absence, a pris place ici, le « Canot de l’Empereur », construit en 1810 par Napoléon 1er. Il fait face à la future entrée du 70.8 (70,8 %, c’est la part des océans sur la planète), un espace de 1400 m² qui présentera ce précieux patrimoine que sont les océans. Les Capucins abritent également le vaisseau amiral des médiathèques brestoises. Du centre-ville, pour rejoindre les Capucins, il faut emprunter le téléphérique, et profiter du panorama à couper le souffle sur la rade et la ville.

  • Se lancer dans une virée nature

Jardin Conservatoire botanique national de Brest

Un jardin extraordinaire... dans une ancienne carrière, ayant participé à la reconstruction de Brest, et devenue le refuge d’une nature luxuriante et exotique. Ici, la ville cède la place à la végétation, aux étangs, aux oiseaux, au froufrou du ruisseau qui dévale jusqu’au port du Moulin blanc, c’est un dépaysement total. Choux marins, séquoias géants, fougères arborescentes, palmiers…, ses 30 ha nous immergent dans un monde rare où la flore est reine. Dans le jardin conservatoire, à l’abri dans les serres tropicales… ce lieu est une invitation à l’évasion et la découverte de la diversité de plantes du monde entier dont certaines, véritables trésors, sont en voie de disparition. Ce site unique cumule de prestigieux labels : Conservatoire botanique national, Jardin remarquable, Jardin botanique de France et des Pays francophones et Conservatoire des collections végétales spécialisées de plantes menacées des îles océaniques… Accompagné par les sons de la nature, les serres proposent un parcours en autonomie sur 1 000 m² à travers 4 climats. Et pour les enfants, un jeu les conduit sur la piste de l’arbre au trésor...

Presqu'île de Crozon

À deux pas de Brest, les mordus de nature pourront profiter du Parc naturel régional d’Armorique. Sur près de 125 000 ha, le parc s’étend des monts d'Arrée à la presqu’île de Crozon. À pied, à cheval ou en vélo, tout est bon pour profiter des 500 km de sentiers du parc. Entre landes, falaises, tourbières et forêts, le dépaysement est garanti.

  • Faire la fête

Non loin des campus, les nombreux bars du quartier Saint-Martin sont les lieux de rendez-vous préférés des étudiants. Le quartier de Siam, l'un des plus importants de Brest, n’est pas en reste puisqu'il est aussi prisé par la jeunesse brestoise. Envie d'Irlande ? Impossible de manquer les pubs, présents un peu partout dans la ville. 

Parcours "Balcons sur la Penfeld"

Balcons sur la Penfeld », ce parcours urbain sur l’histoire de Brest est composé de 8 stations : jardin des Explorateurs, Place Ansquer près de la tour Tanguy, jardin du 2e dépôt, ateliers des Capucins, belvédère Cesaria Evra, gare du téléphérique, remparts de Quéliverzan, porte de l’arrière-garde. Des clous au sol jalonnent ce circuit d’une station à l’autre. Les brochures des parcours, programme des visites, balades et rallyes.
Durée : 1h45
Renseignements à l’office du tourisme ou sur www.wiki-brest.net/index.php/Balcons_sur_la_Penfeld

Château de Brest

Expositions temporaires et visites guidées.
Renseignements : 02 98 37 75 51
www.musee-marine.fr

Jardin Conservatoire botanique national de Brest

Les serres sont ouvertes de 14h à 17h, (payant). Au pavillon d’accueil, « Botanica Florae », est une exposition artistique née de l’imaginaire d’Ariel Neo, bretonne passionnée par le végétal et la préservation, cette peinture originale de 2m30 de diamètre, s’accompagne de 4 reproductions installées dans le jardin.
Renseignements : T. 02 98 02 46 00
www.cbnbrest.fr

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Brest et les Abers
Contenus sponsorisés