L’archipel de Molène, un vrai parc marin !

L’archipel de Molène, un vrai parc marin !

Refuge d'une grande biodiversité, l'archipel de Molène composé de 9 petites îles et leurs îlots satellites (accès réglementé) sont classés “Réserve internationale de la Biosphère” et font partie du Parc National Marin. 

Publié le 18/08/2020
A- A+
© Télégramme

À Molène, ceux qui souhaitent approfondir plus leur découverte des îles, trouveront leur bonheur à la Maison de l’Environnement de Molène, rouverte après deux ans de travaux. Cette maison vous donne les clés pour comprendre l’île, sa biodiversité, ses habitants, son histoire, (ouverte tous les jours de 9h à 19h, gratuit). Pour compléter cette découverte en marchant, un parcours en 15 étapes relie les lieux remarquables de l'île, comme le sémaphore qui présente le quotidien et les missions des guetteurs ou le musée du Drummond Castle qui raconte ce dramatique naufrage du 16 juin 1896… Et pour les amoureux de nature, d’horizon marin et de robinsonnades, l’île de Quéménes abrite une ferme/maison d’hôtes qui fonctionne en agriculture biologique. Elle est autonome en énergie, un exemple à suivre !

  • Ouessant, la grande voisine

Un peu plus loin vers le large… De falaises déchiquetées en criques secrètes, Ouessant offre de vastes horizons aux ciels changeants, des nuits que seul trouble le puissant faisceau des phares, et d’impressionnantes tempêtes, mais aussi une quiétude propre à la singularité de la vie insulaire. Attestant d’une occupation très ancienne, comme en témoignent les fouilles archéologiques à Menez Notariou, ou les menhirs en cercle dessinant un cromlech à la pointe de Penn Arlan, l’histoire d’Ouessant se raconte dans ses paysages, mais aussi dans ses musées.  

  • Ecomusée du Niou 

Dans une authentique maison traditionnelle ouessantine, le Parc naturel régional d’Armorique invite à découvrir la vie quotidienne des îliens jusqu’au milieu du 20e  siècle. Un intérieur aux couleurs claires, dont l’organisation ressemble à celle d’un bateau. Ici, les arbres sont rares, alors, les meubles sont souvent faits de bois dépave et peints de bleu et de blanc, aux couleurs de vierge. Ce mobilier, objets et outils du quotidien, illustrent les différents aspects de la vie domestique et de l’insularité. L’exposition « De l’assiette au paysage, du paysage à l’assiette », interroge sur le lien de l’alimentation au paysage, le manger local et la requalification des paysages insulaires, elle se complète d’un parcours en extérieur qui invite à la (re)découverte de l’île par le prisme de l’alimentation. 

Des temps forts, visites commentées et animations sont aussi proposés aux visiteurs.. Renseignements, réservation T. 02 98 48 86 37 - Site internet

  • Musée des phares et balises

Phare du Créac'h à Ouessant, photo prise par Claude Attard
Phare du Créac'h, île Ouessant © Claude Attard, Flickr

 

Haut lieu de la signalisation maritime, cette île, aux paysages grandioses accueille le Musée des phares et balises, le seul sur ce thème en France. Au pied du phare du Créac'h, l'un des plus puissants au monde, dans l’ancienne salle des machines de la centrale électrique du phare, il retrace l'épopée de la signalisation maritime. De magnifiques pièces d’optique, des maquettes ou encore la reconstitution de la chambre des gardiens du phare d’Armen témoignent de l’épopée des hommes qui ont rendu possible la navigation sur toutes les mers du globe. La visite est complétée par le circuit de découverte de la signalisation maritime et des animations. 

Renseignements, réservation : T. 02 98 48 80 70, Site internet

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés