L'Aber, ses richesses

L'Aber, ses richesses

D'une superficie de cinq hectares, l'île de l'Aber a une histoire très riche.

L'Aber, ses richesses

Fortifiée à maintes reprises, très prisée par les amateurs d'histoire, elle aurait également abrité le fameux temple circulaire de la Presqu'île de Crozon, recherché depuis des années par les archéologues de la région.

Tout près de Crozon, l'île de l'Aber est reliée au continent par une petite langue de terre et de rochers, recouverte ponctuellement par les flots, au gré des marées. Attention donc à ne pas se laisser piéger sur l'île ! Sous peine de devoir franchir les quelques dizaines de mètres la séparant de la terre ferme avec de l'eau jusqu'à la taille...

Fortifiée dès l'âge du fer

Le site est un endroit incontournable pour tous les amateurs d'histoire.

Des fortifications établies à l'âge du fer, il ne reste qu'un grand talus barrant l'unique accès de l'île par la terre ferme. Aucune trace non plus du temple circulaire ou de la chapelle qui se serait probablement située sur l'île en des temps reculés. Seul le nom d'une grève rappelle le souvenir de cet édifice, longtemps recherché par les archéologues. Si ces indices semblent prouver que l'île de l'Aber a été habitée par le passé, elle est désormais déserte. Les chardons et les bruyères y règnent en maîtres.

L'île confirme, à partir du début du XIXe siècle sa position stratégique, en étant fortifiée à deux nouvelles reprises. Vauban, tout d'abord, y renforce sa ligne défensive. Mais, surtout, un corps de garde défensif disposant de canons et de mortier y est édifié en 1862, afin d'empêcher la station d'escadres anglaises dans la baie de Douarnenez.

Fait rare : la roche utilisée, de la dolorite, est très dure à traiter et lui confère un caractère particulier. Conservé en bon état, le fort est désormais propriété du Conservatoire du Littoral. Enfin, des casemates complétant ce dispositif défensif furent également construites par les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale.

Si le fort et des vestiges de fortification sont visibles par les promeneurs sur l'île même, les alentours ne sont pas non plus dénués d'intérêt puisqu'une motte féodale, un four à chaux de 1839 et un ancien alignement mégalithique sont à proximité immédiate.

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés