Audierne, la belle du Cap

Audierne, la belle du Cap

Audierne, dans l'estuaire du Goyen, offre le charme d'un port actif, de quais animés, de ruelles à flancs de coteaux, à quelques kilomètres de la Pointe du Raz.

Le port d'Audierne est particulièrement vivant grâce à ses fileyeurs et ses ligneurs qui vont traquer le bar dans le raz de Sein et les crustacés dans les parages du phare d'Armen. La pêche du jour est débarquée et traitée à la criée de Poulgoazec, laquelle peut se visiter en été les lundis et jeudis.

Les viviers, installés le long de l'estuaire du Goyen, sont par ailleurs les plus grands viviers couverts d'Europe. Ils fournissent tourteaux, araignées, langoustes et homards aux meilleurs restaurants. Ils s'ouvrent au public et on peut les découvrir après 14 h 30 sauf le week-end. A quai, vous pourrez admirer le Cap Sizun, un magnifique vieux gréement de couleur verte. Pour naviguer, adressez-vous à l'association ' la Maison de la mer ' (tél. 06.68.91.50.39).

Départ pour l'île de Sein  

Le port de plaisance peut accueillir 120 places sur pontons (tél. 02.98.75.04.93). C'est à Sainte-Evette, à trois kilomètres du centre-ville, que vous trouverez à vous embarquer pour l'île de Sein, une île à la fois sauvage et mystérieuse qui, lors des tempêtes, semble à peine émerger de l'eau tant elle est plane.

Une grande plage marque la limite avec la commune voisine d'Esquibien. Plongée (tél. 02.98.70.24.10), surf (tél. 02.98.70.07.98), urfbike pour des randonnées nautiques sur le Goyen (tél. 02.98.70.12.20), voile (tél. 02.98.70.21.69) : tout cela permet de mieux apprécier l'environnement. ' Fortune de mer', dans les locaux de l'ancien hospice, rue Lesné, fait le point sur les sauvetages, les naufrages, les marées noires.

Un nouvel aquarium vient de s'installer à Audierne, rue du Goyen, sous le nom d''Aquarium de la  'Pointe du Raz' (tél. 02.98.70.03.03). La chaumière est un petit musée de vieux meubles bretons, route de la plage (tél. 02.98.70.13.20).

Les petites rues du port d'Audierne ne manquent pas de charme, et il ne faut pas hésiter à les parcourir. Différents circuits sont disponibles à l'office de tourisme pour bien découvrir les secrets de la ville. Au fil des venelles pentues et des escaliers, vous pourrez admirer là un porche sculpté, là les vestiges d'une ancienne forteresse. L'église Saint-Raymond offre aux regards un beau clocher à galerie de style baroque (1731).

Du pont du Goyen, en dessous du manoir de Locquéran, vous pourrez contempler le spectacle du cimetière de bateaux, classé monument historique.

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés