Penfret, l'île du guet

Penfret, l'île du guet

Avec 39 hectares, Penfret est la deuxième île en taille de l'archipel des Glénans, derrière celle du Loc'h qui compte 54 hectares et appartient à la famille Bolloré.

 

Publié le 17/05/2018
A- A+

C'est aussi la principale base du Centre nautique des Glénan, créé en 1945 par Philippe et Hélène Viannay. L'école de voile occupe également Bananec, rattachée à marée basse par une langue de sable à Saint-Nicolas, et organise des stages de dériveurs et de planches à voile sur Drénec et l'île Cigogne.

L'île la plus haute de l'archipel

Penfret est l'île la plus haute de l'archipel puisqu'elle culmine à une quinzaine de mètres au-dessus du niveau de la mer. Sur le sommet nord se dresse un phare automatisé depuis 1992 et, sur son sommet sud, un sémaphore désaffecté. Les gardiens reviennent régulièrement pour faire de l'entretien mais ne remplissent plus, comme auparavant, ce rôle de vigie.

Ses belles plages sont régulièrement fréquentées par ceux qui ont un bateau et veulent éviter la foule sur Saint-Nicolas. Ils mouillent d'un côté ou de l'autre de l'île suivant les vents. La faune et la flore sont semblables à ce qu'on trouve sur les autres îles de l'archipel.

Penfret se caractérise cependant par ses grands champs d'ajoncs ainsi que par ses oyats qui retiennent particulièrement bien la dune.

L'île est très vallonnée et possède plages et côtes rocheuses où nichent grands cormorans et cormorans huppés.

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés