Pont-Aven, la ville des peintres

Pont-Aven, la ville des peintres

Au fond d'une douce ria baignée par la lumière, Pont-Aven séduisit Gauguin et ses amis. La ville, célèbre par ailleurs pour ses fameuses galettes, connaît toujours l'engouement des artistes.

Publié le 04/05/2018
A- A+

'Pont-Aven, ville de renom, quatorze moulins, quinze maisons'. Dès le haut Moyen Age, Pont-Aven connaît une certaine notoriété et prospérité grâce à l'implantation de nombreux moulins le long de l'Aven et de ses chaos rocheux. De belles maisons de granit s'élèvent alors dans le centre-ville; des quais sont construits, favorisant les échanges sur le port. Le site, magnifique, est découvert dans les années 1860 par des peintres américains qui s'y installent, logeant à l'Hôtel des Voyageurs de Julia Guillou.

Gauguin...

Néanmoins, c'est de la rencontre de Gauguin et d'Emile Bernard, dans l'auberge de Marie-Jeanne Gloanec, que jaillit le grand bouleversement artistique qui allait révolutionner le monde de la peinture et mettre en avant le nom de Pont-Aven. La ville reçut aussi Auguste Brizeux, Xavier Grall, Théodore Botrel qui surent, chacun à leur façon, exprimer leur amour des lieux. Après un doux assoupissement, la ville renaît à l'art dans les années 1960, offrant une place d'honneur aux galeries.

Le musée municipal possède un fonds intéressant. L'exposition permanente met en valeur peintures, aquarelles, dessins, et gravures des artistes du groupe de Pont­-Aven : Gauguin, Bernard, Sérusier, Roy, Slewinski, Seguin, O'Conor, Lacombe, Moret, Filiger, Maufra, Denis, etc?, mais aussi d'autres périodes (tél. 02 98 06 14 43).

Nombre de galeries

Les rues de Pont-Aven ont conservé tout leur charme. Bordées de maisons des 17e et 18e siècles, elles accueillent aujourd'hui nombre de galeries où il fait bon flâner. Ne manquez pas de suivre la promenade Xavier-Grall, le long de l'Aven. La rivière regorge de truites qui feront le bonheur des pêcheurs. On les voit à l'oeil nu jouer dans les remous nés des chaos rocheux. La beauté de cette rivière et de ses eaux vives émerveille toujours. On comprend l'engouement des artistes pour le Bois d'Amour, lieu chargé de symbole, où les arbres se mirent dans le flux scintillant. C'est là que Paul Sérusier peignit 'Le talisman' (1888) et Emile Bernard, 'Madeleine au Bois d'Amour' (1888). Un petit circuit de 2,5 kilomètres ermet d'en saisir l'atmosphère.

Pour bien profiter de la magie de l'Aven, vous pourrez y circuler en canoë-kayak grâce à l'association « La pagaie des Avens » (tél.06.11.97.53.94).

La chapelle de Trémalo (16e) abrite le Christ polychrome (17e) que Paul Gauguin a rendu célèbre en le représentant dans le « Christ Jaune ». Le Musée Le Carré Long et ses expositions sont à découvrir au bourg de Nizon. (tél : 02.98.06.17.67).

Les galettes de Pont-Aven sont une des grandes spécialités bretonnes. Vous ne pourrez pas venir sans goûter aux délicieux Traou-Mad ou sans visiter la biscuiterie Penven...

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Quimper et la Cornouaille
Contenus sponsorisés