Dol-de-Bretagne : le guide complet de la ville

Dol-de-Bretagne : le guide complet de la ville

Dol-de-Bretagne est chargée d’histoires, de légendes et d’excellents restaurants, comme dans beaucoup d’autres villes bretonnes (me direz-vous). Mais cette petite ville possède quelque chose de si particulier que l’on se verrait bien y vivre. Serait-ce son charme issu de son architecture du XVème et XVIème siècles ? Ou bien sa promenade des remparts si agréable ? Ou encore toutes ces choses insolites que l’on y rencontre ? Laissez-vous porter par la magie de l’endroit...

Publié le 28/09/2020
A- A+

  • Que voir à Dol-de-Bretagne?

La cathédrale Saint-Samson et le puits double de la cathédrale

La première chose que l’on remarque en arrivant à Dol-de-Bretagne, c’est sa cathédrale. Et la première question que l’on se pose est la suivante : Que fait-elle ici ? En effet, peu de villes de 5000 habitants possèdent un lieu de culte de cette envergure ! La construction de Saint-Samson tient bien entendu de son passif historique. En l'occurrence, Dol-de-Bretagne se trouve être le lieu symbolique d’une Bretagne unifiée par le règne du roi (ou duc) Nominoë lui-même sacré par ce qui n’était encore qu’un évêché en 848. Après le sacre de Nominoë, Dol-de-Bretagne devint la capitale religieuse de la Bretagne et une cathédrale romane fut construite. La cathédrale Saint-Samson que nous connaissons aujourd'hui est d’architecture gothique car elle fut incendiée puis reconstruite par Jean Sans Terre en 1203, alors souverain de l’empire Plantagenêt.

 

La rue Ceinte à Dol-de-Bretagne descend vers la cathédrale Saint-Samson visible au bout de la rue. Les maisons ont une architecture du XVème et XVIème siècle.
Wikipédia

 

La façade austère et imposante cache un intérieur tout en finesse et des vitraux conservés depuis le XIIIème siècle, chose rare en Bretagne. Ne manquez pas le fameux double puit, unique en France (et peut-être dans le monde !). Une seule source et une galerie commune à deux puits : l’un à l’extérieur de la cathédrale, l’autre à l’intérieur...

Le menhir du Champ Dolent

“C’est à un quart de lieue de la ville qu’il faut aller chercher la fameuse pierre du Champ-Dolent”, écrivait Stendhal dans son Mémoires d’un touriste, “Par quel mécanisme les Gaulois, que nous nous figurons si peu avancés dans les arts, ont-ils pu transporter une masse de granit longue de quarante pieds et épaisse de huit ? Comment l’ont-ils dressée ?”

Imposant par sa taille (9,30 m), le menhir du Champ Dolent a de la chance d’être encore debout. En effet, ce vestige du néolithique a survécu au temps grâce à sa christianisation. Au début du Ier millénaire, les symboles païens étaient souvent voués à deux destins : la christianisation ou la destruction. Il fait l’objet d’une légende selon laquelle le menhir s’est érigé afin de séparer les armées en bataille de deux frères qui s’ignoraient.

un menhir d’une hauteur de 10 mètres se dresse seul au milieu d’un champ

 

Quelle est la différence entre menhir et dolmen ?

Dolmen et menhir sont tous deux des mégalithes : des structures construites et taillées à base de grandes pierres. Mais comment les différencier ? 

Le nom de “menhir” nous vient du breton et signifie “longue pierre”. Il s’agit donc d’un monolithe, d’un bloc de pierre taillé ou brut qui avait vraisemblablement pour vocation première de servir de repère. A noter qu’il s’agit d’une hypothèse parmi d’autres. La raison d’être d’un menhir n’est pas encore tout à fait identifiée.

Le “dolmen”, également un mot breton, signifie “table en pierre” et ressemble étonnamment (pas vraiment) à… une table en pierre ! Contrairement au menhir, il s’agit d’une structure de plusieurs monolithes disposés horizontalement et verticalement afin de créer le squelette d’une sépulture. En effet, les dolmens étaient autrefois recouverts de terre et mortier, disparus depuis.

Le Mont-Dol

 La photo est prise dans un champ. Au loin est visible un village surplombé par un relief haut de 60 mètres et long de plusieurs centaines de mètres.

Si vous vous sentez d’humeur sportive, vous avez la possibilité de grimper le Mont-Dol, cette remontée magmatique vieille de 350 millions d’années qui culmine à 60 mètres au-dessus du marais. Vous aurez alors un très beau point de vue sur ses “cousins” Mont Saint-Michel et Tombelaine. Le site est protégé depuis 1948 qui était jusqu'alors alors une carrière de granit depuis le Moyen Âge.

Comme tout lieu exceptionnel, le Mont-Dol n’est pas exempt de sa légende. Le mont aurait été le lieu d’affrontements de Saint-Michel et du Diable, rien que cela ! En atteste le siège de pierre sur lequel Saint-Michel força ce dernier à s'asseoir ainsi que les marques de griffes quand il essaya de s’en débattre.

Des mammouths en Bretagne

Le saviez-vous ? Les restes de plus de 50 mammouths, lions, ours des cavernes et rhinocéros laineux ont été retrouvés au cœur du Mont-Dol par les carriers du XIXème siècle qui y exploitaient le granit. Les fouilles qui ont suivi ont établi que les hommes de Néandertal chassaient le gros gibier des marais en utilisant le mont comme observatoire, il y a près de 112 000 années. A cette période, le territoire qui compose aujourd'hui la Bretagne connu un climat comparable à celui de la Sibérie actuelle avec des paysages de toundra. Plus impressionnant encore : Guernesey et Jersey n’étaient pas encore des îles et étaient reliées à la côte d’Émeraude !

La promenade Jules Revert

Sur la gauche, une chemin s’enfonce dans la végétation. Sur la droite, les remparts de la ville de Dol-de-Bretagne.

Vous ne pouvez - que dis-je ? - vous ne devez pas passer à côté de la promenade Jules Revert. Autrefois appelée promenade des Douves, la maire de Dol a beaucoup investi en 2012 pour réaménager ce site laissé plus ou moins à l’abandon jusqu'alors. Le résultat vaut le coup d’œil ! Les remparts sont désormais parfaitement mis en valeur et la promenade est animée de tout son long des artisans et artistes ! Un chemin plus qu’agréable qui relie le centre de Dol à sa cathédrale Saint-Samson.

  • D’où vient le nom Dol-de-Bretagne ?

“Dole de Bretagne”, “Dol en Bretagne” ou encore “Dôle de Bretagne”. Ceux qui découvrent Dol-de-Bretagne ont souvent des difficultés à l’écrire… D’ailleurs, d’où vient ce nom ? Y a-t-il un rapport avec “dolmen” ? La réponse est non ! Si le “dol” de “dolmen” provient du breton et signifie “table”, Dol-de-Bretagne proviendrait plutôt du gaulois et signifierait “méandre” comme l’atteste André Meynier dans sa revue Norois : revue géographique de l’ouest et des pays de l’Atlantique Nord :

“[...] en gaulois, Dol s'applique aux méandres, et par extension aux prairies des rives convexes et aux îles des régions de méandres divagants.”

En effet, Dol-de-Bretagne s’est développé aux abords d’un méandre de la rivière Le Guyoult.

  • Où dormir à Dol ?

Domaine des Ormes

A six kilomètres de la gare TGV de Dol-de-Bretagne, vous ne pouvez pas passer à côté du domaine des Ormes. Cet immense complexe vous permet de passer un séjour tout compris et de dormir dans des cabanes sur terre, sur mer ou dans les airs pour une semaine ou un week-end au vert. Actif depuis 2004, les Ormes, c’est le premier parc de cabanes en France avec 26 cabanes dans les arbres et 4 sur l’eau. Si l’insolite vous fait peur, il y a bien entendu des cabanes sur terre et des appartements plus ordinaires. 

A l’origine, les Ormes étaient un camping tout à fait classique. S’est ajouté avec le temps : le golf 18 trous, l’hôtel, les cabanes, le centre équestre, la piscine, l’espace aqualudique et, plus récemment, un téléski nautique !

Campings à Dol-de-Bretagne

Camping les Tendières | 5bis, rue de Dinan, Dol-de-Bretagne | Site web | 02 99 48 14 68 | camping.lestendieres@orange.fr

Camping Huttopia Baie du Mont Saint-Michel | Voie de la Liberté, 35120 Baguer-Pican | Site web | 02 99 48 09 55

Camping Le Balcon de la Baie | Le Verger, Saint-Marcan | Site web | 02 99 80 22 95 | contact@lebalcondelabaie.com

Camping du Mont-Dol | 2, La Roche, Mont-Dol | Site web | 02 99 48 01 65 | christophe.lair.montdol@orange.fr

Camping Le Teñzor de la Baie | 10, rue Théophile Blin, Cherrueix | Site web | 02 99 48 98 13 | contact@camping-letenzor.com

Hôtels à Dol

Hôtel de Bretagne | 3 étoiles | 17 Place Châteaubriand, Dol-de-Bretagne | Site web | 02 99 48 02 03 | hotbretdol@orange.fr

Hôtel de la Gare | 2 étoiles | 21 Avenue Aristide Briand, Dol-de-Bretagne | Site web | 02 99 48 00 44

Edd Hostel & Café | 18 Rue Pierre Semard, Dol-de-Bretagne | Site web | 09 72 64 80 09 | booking@eddhostel.com

Hotel Akena Dol de Bretagne | 3 étoiles | PA les Rolandières, 28 Rue de la Rouelle, Dol-de-Bretagne | Site web | 02 99 80 84 84 | dol35@hotels-akena.com

  • Où manger à Dol ?

Pour manger à Dol-de-Bretagne, il n’y a qu’à sortir de chez soi et de se rendre sur la Grande Rue des Stuart pour apprécier les nombreux restaurants qui longent la ville. Envie d’un hamburger ? Rendez-vous au Plédran ! Vous avez toujours aimé les barbecues et les crêpes ? Allez à La Table Ronde, la crêperie-grill de Dol-de-Bretagne ! Vous êtes fan de bonne cuisine et de jeux de mots ? Le Dol’Mène aux Saveurs est fait pour vous !

Nous vous conseillons également Le Porche au Pain qui vous concoctera la cuisine traditionnelle que vous appréciez tant. Dans cette maison du XVème siècle classée au patrimoine de Dol, uniquement des produits frais vous seront servis. Les produits varient donc mais la qualité, elle, ne bouge pas !

Pour les courses de tous les jours où bien pour l’essence, le Super U de Dol-de-Bretagne et son drive se tiennent à disposition au sud-est de la ville.

  • Pourquoi vivre à Dol-de-Bretagne ?

Avez-vous encore besoin d’autres arguments avant de vous précipiter chez le notaire ? Oui ? Bon, il faut savoir que Dol est ce que l’on pourrait appeler une ville “”rurbaine”, à mi-chemin entre le rural et l’urbain. En soi, la ville possède les avantages des deux côtés ! La tranquillité et la vie paisible d’un côté et l’accès à tous les services et marchandises dont une ville de bonne taille dispose de l’autre. De plus, Dol-de-Bretagne est très bien desservie en train depuis Rennes (40 min) ou Saint Malo (15 min) et se trouve à seulement 30 minutes du Mont-Saint-Michel. Avec ses deux écoles primaires, ses deux collèges et ses trois lycées, vous n’aurez aucun mal vous installer avec votre famille et la mairie met un point d’honneur à animer sa ville avec l’aide de ses quatre-vingts associations au service de la communauté.

Bonne visite ! Bon séjour !

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés