Dinard

Dinard

La prestigieuse station balnéaire de la côte d’Émeraude doit tout à Saint-Enogat, petit hameau découvert au XIXe siècle par une clientèle fortunée en quête de rivages vierges. Le lieu a de quoi séduire : la douceur du climat, les épousailles de la Rance et de la Manche, la beauté du paysage marin, la proximité de l’Angleterre, le voisinage de Saint-Malo. Sur la plage de l’Écluse, un établissement de bains de mer sort de terre ; casino, tennis, golf complètent la nécessaire panoplie de ces gens chics. Britanniques, Américains, Parisiens affluent. Dinard est né.

Jacqueline Piriou / CRTB

Les pointes de la malouine, du Moulinet, de la Vicomté se couvrent peu à peu d’une multitude de villas cossues, plus originales les unes que les autres, où colombages, tourelles, vérandas, bois, granit, stuc, cohabitent à l’occasion sur un même édifice. De style anglo-normand, savoyard, breton ou néo-Louis XIII, d’inspiration médiévale ou mauresque, elles signent un style architectural balnéaire éclectique, caractéristique de la Belle Époque.  

Aujourd’hui, plus de quatre cents villas font l’objet d’une mesure de protection. Les hôtels de luxe de l’avenue Georges V continuent à offrir à leur clientèle le splendide panorama sur l’estuaire de la Rance, les remparts de Saint-Malo, la tour Solidor et la mer. Depuis1989, Dinard célèbre les relations franco-anglaises de manière originale : chaque automne se tient le Festival du film britannique où la meilleure réalisation se voit décerner un Hitchcock d’or.  

Y aller : depuis Rennes par la D 137
Office de tourisme : 2, boulevard Féart, 35800 Dinard, 0 821 23 55 00
Extrait du hors-série Les 100 merveilles de la Bretagne (été 2017)

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Les Incontournables de Bretagne Magazine
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Contenus sponsorisés