Le château de Kerjean

Le château de Kerjean

Annoncé par un puissant pigeonnier et des fourches patibulaires, le château de Kerjean affiche d’emblée son rang. Au milieu du XVIe siècle, dans un contexte économique favorable à la Bretagne, la famille Barbier fait bâtir une demeure d’exception qui surpasse les maisons nobles alentour.

CRTB

La production textile qui fournit les marines européennes en toile à voiles fait la réputation du Léon et la richesse de ces seigneurs qui s’engagent dans une construction novatrice inspirée des traités d’architecture de Philibert de L’Orme, Androuet du Cerceau et Serlio.

Kerjean sera l’un des fleurons de la Renaissance bretonne, qu’il contribue à introduire en Léon, en premier lieu dans les enclos paroissiaux.

Une fois franchis les remparts du château-forteresse et le portail d’honneur, se déploie une ample demeure, composée de trois corps de bâtiments et d’une galerie à arcades formant écrin à une cour carrée. Dans un angle de celle-ci trône un élégant puits à trois colonnes coiffés de pots à feu. La charpente en châtaignier de la chapelle ravit le regard avec son éblouissant décor sculpté de sablières, blochets et clefs pendantes.

Aujourd’hui aux mains du conseil départemental, le domaine - un espace naturel de près de vingt hectares - est en accès libre toute l’année. Avec vingt-cinq salles ouvertes à la visite, le château offre des expositions temporaires de qualité. Kerjean se visite en famille : d’inventifs outils de médiation retiennent l’attention et aiguisent la curiosité des plus jeunes.

Y aller : depuis Landivisiau par la D 230 et la D 30
Château de Kerjean, 29440 Saint-Vougay, 02 98 69 93 69

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Les Incontournables de Bretagne Magazine
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Contenus sponsorisés