Le Parlement de Bretagne

Le Parlement de Bretagne

Dans la nuit du 4 au 5 février 1994, un incendie dévastateur ravage le palais du Parlement de Bretagne. Les Bretons prennent alors conscience de leur attachement à un édifice qui symbolise les heures fastes de l’histoire de leur province, autrefois largement autonome par rapport au pouvoir parisien. De sa construction à la Révolution, le bâtiment abrite le Parlement de Bretagne dont les membres occupent le sommet de la société bretonne. Il devient en 1804 le siège de la Cour d’appel de Rennes - qu'il abrite encore aujourd’hui.

Architecte du palais du Luxembourg à Paris, Salomon de Brosse dessine en 1618 - mais les travaux durent jusqu’en 1654 ! - un château à quatre pavillons d’angle, dont les ailes s’agencent autour d’une cour intérieure. Si le rez-de-chaussée est relativement sobre, les étages arborent une luxuriance des décors, qui préfigurent ceux de Versailles. La salle des pas-perdus s’orne d’un plafond blanc, rehaussé de moulures dorées, tandis que celui de la salle Jobbé-Duval est garni de médaillons reliés par des frises de treillis d’or. Le clou de la visite est la Grand’Chambre avec son splendide plafond à caissons, ses loges royales, son décor à couper le souffle. Suite à l’incendie de 1720, la place est réaménagée par Jacques Gabriel dans un classicisme du plus bel effet.

Après le sinistre de 1994, on s’émerveille du travail des restaurateurs. Dix années de patients efforts ont été nécessaires, mais le résultat convainc et séduit au-delà de toute espérance.

Rue Salomon de Brosse, 35000 Rennes. Visite guidée sur réservation auprès de l’office de tourisme

Office de tourisme de Rennes : 11, rue Saint-Yves, 35000 Rennes, 02 99 67 11 11

Extrait du hors-série Les 100 merveilles de la Bretagne (été 2017)

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Les Incontournables de Bretagne Magazine
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Contenus sponsorisés