Paimpol

Paimpol

Depuis l’entre-deux-guerres, Paimpol ne vit plus au rythme des campagnes de ses pêcheurs morutiers de Terre-Neuve et d’Islande magnifiés par Pierre Loti. À son apogée en 1895, quelque 80 goélettes embarquaient, au début du printemps, 4000 pêcheurs vers les eaux froides de l’Atlantique nord. Installé dans une ancienne sécherie de morues, le musée de la Mer retrace la saga de la Grande Pêche et reconstitue le quotidien harassant des «bagnards de la mer».

Autres témoins de l’aventure hauturière: le mur des disparus de Ploubazlanec, la Croix des Veuves, à Pors Even, les opulentes demeures d’armateurs. Le Festival du chant de marin rend hommage en musique à cette page qui irrigue puissamment la mémoire locale.

Il convient de saluer une éclatante renaissance au sud de la commune. En bordure de l’anse éponyme, dans un site grand ouvert sur le large, l’abbaye de Beauport revit. Propriété du Conservatoire du littoral depuis 1993, elle a fait l’objet d’une patiente et magnifique restauration. Construite dans le style gothique normand par les chanoines réguliers de Prémontré au début du XIIIe siècle, elle connut, avant et après la Révolution, bien des vicissitudes.

Aujourd'hui les visiteurs peuvent admirer les importants vestiges de l’église abbatiale, du cloître, du réfectoire, séduisant parapet sur la mer, de la salle capitulaire, du cellier et de la vaste salle au Duc, remarquable spécimen d’architecture médiévale.

Y aller : depuis Paimpol par la D 786

Abbaye de Beauport, route de Kérity, 22500 Paimpol, 02 96 55 18 58

Extrait du hors-série Les 100 merveilles de la Bretagne (été 2017)

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Les Incontournables de Bretagne Magazine
Contenus sponsorisés