Rando VTT en Bretagne - les meilleures bases

Rando VTT en Bretagne - les meilleures bases

Présent sur le territoire breton depuis les années 1980, le vélo tout-terrain séduit un public grandissant de jeunes et de sportifs exigeants. Aujourd’hui, la Bretagne compte 16 bases, accessibles à tous les mollets, et qui bénéficient d’équipements professionnels. Guerlédan est en tête de ce solide peloton de propositions VTT.

Publié le 04/06/2021
Modifié le 04/06/2021
A- A+
Jeune effectuant une rando VTT en Bretagne
© BERTHIER Emmanuel

Si, aujourd’hui, la Bretagne met le vélo de route en avant, il faut préciser qu’elle avait déjà valorisé le vélo tout-terrain. Activité grand public depuis les années 1980, le VTT a complété l’offre de randonnée, et conquis des publics parfois plus sportifs ou plus jeunes. Les circuits de VTT ont souvent utilisé les mêmes espaces naturels que ceux des piétons et, désormais, cohabitation et partage se sont installés sur les sentiers. La Bretagne compte plusieurs centaines de boucles de randonnée à VTT et quelques “ spots ” spécialisés, classifiés selon un label national. 

Qu’on les appelle bases, sites ou stations, les espaces dédiés à la pratique du VTT sont au nombre de seize en Bretagne. Ils émanent des deux fédérations qui les labellisent, les fédérations françaises de vélo et de cyclisme, ou bien de départements, comme les Côtes-d’Armor qui ont créé leur propre cahier des charges. Les critères se rejoignent et les bases VTT proposent toutes des circuits en nombre ou en kilométrage suffisants (15 à 20 boucles, plus de 100 km cumulés), classés par ordre de difficulté sur le principe des pistes de ski (vert, bleu, rouge, noir). Elles sont organisées autour d’un lieu d’accueil central, avec éventuellement des points de départ secondaires. Les services concernent le matériel (point de lavage, location ou réparation), le bien-être (restauration, hébergement) ou encore les pratiques (randonnées accompagnées, aide de moniteurs diplômés).

 

  • Rando VTT à la Forêt de Brocéliande

Le domaine boisé couvre 220 hectares et le lac de Trémelin a une superficie de 45 hectares. Cet espace est d’autant plus exceptionnel que les abords du lac offrent aussi une plage, une base nautique, un centre équestre, un parcours acrobatique dans les arbres (d’enfant à débutant), des idées pour faire de la randonnée pédestre, de la pêche, du paintball, des animations nature. Avec, cela va sans dire, des possibilités de restauration et d’hébergement sur place. Cette riche palette en fait l’un des sites bretons les plus complets en matière de loisirs de nature. Outre ses circuits, cette base VTT apporte un accompagnement professionnel avec de l’initiation à la maniabilité, un parcours d’habileté, des stages (mécanique, orientation, nature…), des randonnées accompagnées et des séjours. Le circuit du tour du lac est idéal pour une balade avec les enfants. Ses 7 km, au plus près de l’eau, dans un environnement forestier, constituent une excellente mise en jambes avant d’aller se frotter à d’autres itinéraires. Par exemple celui de l’étang de Careil (15 km), avec sa réserve naturelle d’oiseaux et d’animaux domestiques, ou ceux, réservés aux experts, qui partent vers le vallon de la chambre au loup, le tout au beau milieu de la mythique Brocéliande !

  • Rando VTT à la vallée du Léguer

Le Léguer est un fleuve de près de 60 km partant des collines du milieu des Côtes-d’Armor pour rejoindre Lannion. Dans la première partie de son cours, il passe par Belle-Isle-en-Terre, où l’on retrouve la station VTT. Au milieu des landes, des forêts et des rivières, dans un paysage au relief accidenté, les vététistes trouveront une palette de circuits à dominante sportive. Trois sont aussi estampillés famille et proposent des distances très courtes (7 et 8 km). C’est le cas du circuit de la forêt de Coat-an-Noz, avec son sentier d’interprétation consacré à la sidérurgie. Sur place, équipements et services (locations pour adultes et enfants) permettent de venir sans trop se charger. Plusieurs points de lavage sont installés sur le territoire des sept communes, et un topoguide de fiches reprend l’ensemble des 15 circuits. Il reste à chauffer les mollets, car nous sommes au pays du deuxième point le plus haut des Côtes-d’Armor, le Ménez Bré. Avec ses 302 mètres, il figure au menu des circuits dits sportifs, et même experts, de la station VTT. Le défi ultime consiste en une boucle de 73 km, pour plus de 1 500 m de dénivelé cumulé. Elle fait le tour de toutes les communes et traverse tous les types de paysages, jusqu’à La Chapelle‑Neuve et son centre forêt bocage, halte bienvenue pour une pause pédagogique.

Voir les circuits de la Vallée du Léguer

  • Rando VTT à la presqu’île de Crozon

Au bout du monde, vingt parcours (de très facile à très difficile), ont pour théâtre l’environnement naturel exceptionnel de la quasi-totalité de la presqu’île de Crozon et les abords de la baie de Douarnenez. Patrimoine bâti, à l’image de la richesse architecturale du Finistère, histoire contemporaine ou encore préhistoire s’invitent sur les circuits. Les points de vue, souvent très spectaculaires et l’immensité maritime donnent une dimension hors norme aux balades sur deux roues. On passe d’un univers à l’autre en quelques kilomètres : les pointes et les caps majestueux font suite à l’imposante vallée de l’Aulne maritime ou au sommet du Ménez Hom et ses 329 m. Châteaulin, Camaret, Crozon-Morgat, Landévennec... autant de cités au bord de l’eau présentant des visages bien différents. La première est paisible au bord de la rivière, la deuxième, avec sa tour Vauban, classée au patrimoine de l’Unesco, est abritée de l’océan si proche, la troisième est une cité balnéaire sur la baie de Douarnenez, enfin le village, dans le dernier grand méandre de l’Aulne, est riche des vestiges d’une abbaye de près de 1 500 ans… Ces circuits vont aussi explorer les recoins ou les avancées de la presqu’île : Lanvéoc, domaine de l’aéronavale, Roscanvel située face à Brest, la pointe de Dinan et le cap de la Chèvre, Sainte-Marie du Ménez Hom, Dinéault, Argol et Saint Nic qui font la jonction entre la baie et l’Aulne. Les vététistes ont ici 350 km de circuits, des hébergements et des services innombrables. À l’heure du développement durable et des vacances vertes, voilà une belle idée de séjour touristique où il est possible d’alterner le sport et le farniente, avec séance de VTT le matin et plage l’après-midi.

  • Rando VTT dans le pays de Quimperlé

Le pays de Quimperlé Terre océane sert de décor à un espace VTT de 46 circuits répartis sur 25 communes, avec une alternance de Bretagne intérieure et de Bretagne côtière. Depuis Bannalec, Querrien ou Locunolé, en passant par Scaër et Saint-Thurien, on épouse les rivières qui serpentent au milieu des rochers, au cœur de belles forêts, où chapelles monumentales et fontaines surgissent au détour des sentiers. Et l’on arrive à Moélan-sur-Mer ou Clohars-Carnoët, où les petits ports traditionnels offrent une Bretagne de carte postale. Ainsi Quimperlé et la Laïta ouvrent la porte de la Cornouaille finistérienne. À l’intérieur, il ne faut pas manquer les roches du Diable, sur une boucle classée difficile. Le site naturel et ses légendes attirent d’autres sportifs, dont les kayakistes de haut niveau. Sur la côte, le circuit n° 5 relie Doëlan et Merrien, autour d’une succession de rias, de moulins, et de chemins bocagers traversés de ruisseaux et de rivières. Le grand tour VTT (150 km répartis sur 10 communes) conviendra à ceux qui aiment la difficulté !

Voir les randos à vélo du pays de Quimperlé

  • Rando VTT au lac de Guerlédan

Au cœur de la Bretagne, à mi-chemin des côtes nord et sud, à égale distance de la pointe du Raz et du Mont-Saint-Michel, le plus grand lac de Bretagne est né en 1925, lors de la création d’un barrage hydroélectrique. Ses 400 hectares ont certes effacé une partie du canal de Nantes à Brest, mais ils ont aussi créé un atout touristique indéniable entre le Poher, les landes du Méné et le pays des Rohan. Désormais, les loisirs sportifs, culturels, artistiques et les activités liées à la nature s’y cumulent. Une base de loisirs a vu le jour près du lac et la station VTT s’est installée à côté des activités nautiques. On y trouve un complexe sportif, de la location de VTT, des locaux de nettoyage, de rangement, de réparation, ainsi que des sorties accompagnées. Les circuits représentent 300 km, adaptés à tous les publics. Le “ must ” est, bien sûr, le tour du lac et ses 50 km de terrain varié. Guerlédan est l’une des bases VTT les plus attractives et les plus complètes de Bretagne.

Voir les randos à vélo du pays de Quimperlé

Retrouvez les photos de Emmanuel Berthier sur son compte Instagram
En savoir plus

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Les Incontournables de Bretagne Magazine
Contenus sponsorisés