6 raisons de visiter la "petite mer" du golfe du Morbihan en hiver

6 raisons de visiter la "petite mer" du golfe du Morbihan en hiver

Par une belle journée d’hiver, l’air iodé vous titille les narines. Mais Saint-Malo, c’est trop près, trop connu, trop froid. Six raisons de pousser vers le golfe du Morbihan.

© BERTHIER Emmanuel

1. On bronze

Le Golfe l’hiver, ce n’est pas forcément les éléments déchaînés du nord Bretagne. Le Golfe tire vers la Vendée, la Charente, l’Aquitaine, l’Espagne, le Mar… OK, on arrête là. Il suffit d’un peu de soleil, sur une petite crique du Golfe, avec les eaux calmes et la réverbération, pour se laisser envelopper par une douce chaleur.

2. On prend de la hauteur

Pour voir toute la Méditerranée ou la mer Rouge, il faudrait prendre une navette spatiale. L’avantage dans le Golfe, c’est que la « Petite mer » est moins vaste et qu’il suffit d’un ULM pour distinguer les moindres recoins de sa côte.

3. On rencontre des homo algus

Vous vous baladez dans les marais de Séné. Au milieu des milliers de piafs et des marécages surgissent des silhouettes filandreuses et verdâtres. Non, le Golfe n’a pas été choisi par AMC pour le tournage d’un épisode de The Walking dead. C’est l’artiste locale Sophie Prestigiacomo qui a créé ce projet de « land art ». Inspiré par son environnement naturel, l’Homo algus est une sculpture modelée de vase et d'algues prélevées sur le site. Il évolue et se transforme au fil des saisons.

4. On navigue en paix

L’été, dans le Golfe, c’est un peu la place de Bretagne aux heures de pointe. Les zodiacs font la queue derrière les catamarans, tandis que les kayaks et les paddle se faufilent entre les grosses embarcations. L’hiver, la mer est à vous. On y croise tout juste quelques bateaux de pêche et des plaisanciers amoureux du calme et de la solitude.

5. On se perd dans les ruelles médiévales de Vannes

Maisons à colombages, remparts, châteaux, jardins, cathédrale, ports, musées… Tous les ingrédients pour une jolie balade.

6. On fait la fête à Vannes

Cap sur l’Echonova, à Saint-Avé. Créée en 2010, la salle de concerts est l’épicentre de la scène vannetaise. Après cet apéro musical, on passera au vrai dans le quartier Saint-Patern. Les bars s’y égrènent dans des ruelles typiques. 

Extrait du supplément du Mensuel de Rennes Un hiver à Rennes 2016

Echonova

1 rue Léon-Griffon, Saint Avé
www.lechonova.com

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés