6 lieux d'expos au coeur de la "Rennitude"

6 lieux d'expos au coeur de la "Rennitude"

Rennes est un bouillon de culture. Des conditions idéales pour faire émerger des musées et/ou lieux atypiques. Revue non exhaustive des spots qui comptent.

© ARTUR Guy

Expériences interdites à l'élaboratoire

C’est un bric-à-brac de tôles et d’objets de récup’. Accueillis par des robots métalliques, on entre dans un autre monde. Entre le bordel d’un bidonville de Calcutta et l’atmosphère bohème de Christiana à Copenhague, « l’Elabo » est le symbole de la liberté de création à Rennes. Différents ateliers d’artistes squattent des hangars. À faire pour comprendre le milieu alternatif rennais.

Les beaux-arts, c'est tendance !

Il est loin le temps où les musées des Beauxarts symbolisaient les sorties en famille lors de dimanches pluvieux. À Rennes, le musée s’est fondu dans l’émulation d’une ville alternative. Outre une impressionnante collection classique (Rubens, Véronèse…), le musée s’est enrichi d’une belle collection d’art contemporain et de fréquentes expositions temporaires.

Allô Rennes, ici Cesson

Il y a six ans, Cesson-Sévigné était en deuil. A l’origine du Minitel, la sixième ville du département voyait la fin de son fleuron télématique. Marquée par les télécommunications, la ville abrite le musée des Transmissions, aussi appelé Espace Ferrié. Un lieu original où l’histoire se dévoile sous l’angle des communications, qu’elles soient militaires ou civiles.

Campagne et traditions à l'écomusée

A quelques encablures des tours du Blosne se cache une ancienne ferme rennaise, la Bintinais. C’est en 1978 que la Ville rachète l’exploitation agricole pour en faire un écomusée qui ouvre en 1987. Véritable musée de l’histoire rurale du pays de Rennes, il permet de découvrir des mobiliers anciens, les métiers de l’époque, et surtout, de nombreux animaux de la ferme. Pour le plus grand bonheur des petits.

Tag stories dans la rue

Le meilleur musée n’est-il pas celui qui est accessible à tous ? En ce sens le « street art » est le plus populaire. De l’aérosplash de Cleunay au canal Saint-Martin en passant par le Graff park de la rue de l’Alma, Rennes regorge de créations urbaines. Pas de ticket d’entrée. Juste de la curiosité et le courage de déambuler le nez en l’air dans l’hiver breton.

Crier l'art contemporain 

La Criée est un passage incontournable à Rennes pour les curieux d’art contemporain. Situé dans un bâtiment des Halles centrales en 1923, l’équipement de la ville propose aux publics l'expérience de l'ouverture artistique. Au programme : expositions, résidences d'artistes, organisation de colloques, séminaires, ateliers, rencontres, publications d'ouvrages collectifs et/ou monographiques...

Extrait du supplément du Mensuel du Morbihan Un hiver à Rennes 2018

ELABORATOIRE, 17 avenue Chardonnet, Rennes
Tarif : gratuit - Plus d’infos sur elaboratoire.eu.org

MUSÉE DES BEAUX-ARTS, 20 quai Emile-Zola, Rennes
Tarifs : gratuit / 4 € / 6 € - Plus d’infos sur www.mbar.org

MUSÉE DES TRANSMISSIONS, ESPACE FERRIÉ
avenue de la Tourandais, Cesson-Sévigné
Tarifs : gratuit / 3 € / 4 €
Plus d’infos sur espaceferrie.fr

ÉCOMUSÉE DU PAYS DE RENNES, route de Noyal-Châtillon-sur-Seiche, Rennes
Tarifs : gratuit / 4 € / 6 €. Gratuit les premiers dimanches du mois.
Plus d’infos sur ecomusee-rennes-metropole.fr

LA CRIÉE, CENTRE D’ART CONTEMPORAIN, place Honoré-Commeurec, Rennes
Tarifs : gratuit - Plus d’infos sur criee.org

Contenus sponsorisés