Festival de cinéma, un printemps en Asie

Festival de cinéma, un printemps en Asie

Le printemps nous vient d'Asie, sa brise est cinéphile. Un Printemps en Asie aura lieu du 13 au 19 mars prochain à Rennes.

Cette année, lumière est faite sur le cinéma sinophone contemporain, et tout particulièrement sur la Chine continentale, Taiwan et Hong-Kong. Comment le cinéma peut-il tour à tour distinguer et réunir ces trois territoires ?

À l’affiche : des réalisateurs et films peu connus du grand public, mais également des chefs d’oeuvre plus classiques. Des conférences permettront au public de décrypter les enjeux artistiques, sociaux, politiques et économiques se cachant derrière les films sélectionnés. Satisfaire l’intérêt des sinophiles et cinéphiles, et le faire naître chez d’autres…le pari est lancé !

Créé cette année par 8 étudiants de l’IEP de Rennes, le festival Un Printemps en Asie se déroulera dans plusieurs cinémas et institutions rennaises : au ciné-TNB, au cinéma Gaumont, à la Maison des associations, au Tambour (Rennes 2), au Diapason (Rennes 1, en collaboration avec le ciné-club les Cinémaniacs), ainsi qu’à SciencesPo Rennes. Le principe est simple : chaque année, une équipe d’étudiants, un pays du continent asiatique, des projections de films et des conférences (données cette année par Patrice Pincé - historien du cinéma - et Bérénice Reynaud, spécialiste du cinéma et de la vidéo chinois).

Pour cette toute première édition du festival, c'est sur les cinémas en langue chinoise que sont braqués les projecteurs. Un Printemps en Asie cherche à affiner la vision souvent déformée que l’on a du continent asiatique, territoire lointain et objet de nombres fantasmes et stéréotypes. Que sait-on réellement de ces mondes chinois ? Comment caractériser leurs cinémas ? N’y a-t-il que Jackie Chan et les films de Kung-Fu ? Il s’agit de satisfaire la demande culturelle des sinophiles, et susciter l’intérêt de ceux pour qui les films chinois ou taïwanais peuvent sembler difficiles d’accès.

Démocratiser l’accès au cinéma, c’est également l’un des objectifs de ce festival. Pour ce faire : un tarif unique à 4€, la gratuité des conférences et des séances dans les cinémas universitaires, et un pass week-end qui donnera accès à 5 films pour la somme de 10€. A propos d’Un Printemps en Asie Fondée en septembre 2018 par 8 étudiants du master Culture et Industries Créatives de l’IEP de Rennes, l’association Un Printemps en Asie est entièrement dédiée à l’organisation du festival du même nom.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site internet du festival 

Visiter la page Facebook

À découvrir aussi : Les festivals en Bretagne
Contenus sponsorisés