Ecomusée du Pays de Montfort

Ecomusée du Pays de Montfort

La tour de Papegaut, qui abrite aujourd'hui l'écomusée du Pays de Montfort, est le dernier vestige de la fortification qui dominait la cité au XIVe siècle.

 Construite par Raoul VII de Montfort, celle-ci s'intégrait dans un ensemble de châteaux édifiés au cours des siècles précédents et qui régnait sur la mythique forêt de Brocéliande. La tour, transformée en prison après la Révolution, fut complétée par une enceinte aux murs élevés, et modifiée au cours des deux siècles derniers. Les bâtiments perdirent cette fonction après les années 1950. Laissés à l'abandon jusque dans les années 70, ils furent restaurés par la suite pour abriter l'écomusée.

La légende Montfort la cane

La commune porta ce nom pendant plus de trois cents ans. La légende d'une jeune fille emprisonnée dans le château, métamorphosée en cane par l'intercession de saint Nicolas, a laissé de nombreuses traces sur la commune : témoignages écrits, tableaux, sculptures, vitraux... qui sont présentés dans un audiovisuel et une exposition.

La ville médiévale

Reconstitution de la ville de Montfort au XVe siècle. Remaniée, détruite, aménagée, la ville garde peu de traces de la vie médiévale, hormis la tour de Papegaut. L'exposition et la maquette permettent d'en comprendre l'évolution.

Le costume traditionnel n'est plus porté depuis quelques décennies dans le Pays de Montfort. Des dessins, de nombreuses photographies ont permis d'en reconstituer l'évolution chronologique. Une expo permanente lui est consacrée.

Fabriqués par les enfants du pays à partir de matériaux naturels, les jouets buissonniers ne sont guère utilisés aujourd'hui. L'exposition et les ateliers de fabrication permettent de leur redonner vie.

A travers le parcours de deux natifs de Montfort, un religieux et un musicien, un diaporama évoque l'organisation de la ville avant la Révolution. 

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés