Musée du Faouët

Musée du Faouët

Le Faouët est réputé pour ses paysages et ses monuments (halles du XVIe siècle, chapelles Saint-Fiacre et Sainte-Barbe du XVe siècle) mais aussi par son musée installé dans un ancien couvent d’Ursulines du XVIIe siècle.

Il séduit les amateurs de peinture par l’importance et la qualité des expositions temporaires et par sa collection constituée des œuvres des nombreux artistes français et étrangers ayant fréquenté la Bretagne et plus particulièrement Le Faouët dès le milieu du XIXe siècle.

Jean Frélaut (1879 - 1954)

Jean Frélaut, reconnu comme l'un des plus grands graveurs français de la première moitié du XXe siècle, est également un peintre de talent. Affectionnant le genre du paysage et attentif à la vie des humbles, il est de ceux qui ont su le mieux, à cette époque, exprimer l'âme du Morbihan, partagée entre terre et mer. Loin de céder aux effets pittoresques faciles, il cherche à retrouver la simplicité des Primitifs, chez qui, selon ses propres dires, « la perfection du métier n’a pas éteint la flamme de l’inspiration ». Particulièrement sensible au rendu de la lumière et des effets atmosphériques, ce promeneur solitaire est un poète de la ligne, tant que de la couleur. Riche d'inédits, l'exposition présente près de quatre-vingt-dix œuvres : peintures, dessins aquarellés, estampes.