La Table des Marchands dans la cour des grands

La Table des Marchands dans la cour des grands

Le site mégalithique de Locmariaquer est devenu Monument national. En ligne de mire : l'inscription des vieilles pierres au patrimoine mondial de l'Unesco.

Publié le 02/05/2018
A- A+

La Table des Marchands et le Grand menhir brisé ont constitué de longue date un point d'attraction pour les touristes, en même temps qu'un repère pour les navigateurs.

Mais ce n'est qu'en 1985 (début des années 80) qu'un plan systématique de fouilles a été décidé par le conseil général. Celles-ci dureront neuf ans et aboutiront à l'aménagement du site, sur le périmètre duquel sera aussi restauré le tumulus d'Er-Grah.

Remarquable point d'info

L'ensemble, naguère en accès libre, est désormais enclos et les visiteurs y pénètrent par un bâtiment d'accueil. Celui-ci avait été dynamité quatre jours avant son ouverture en 1992 (attentat revendiqué par l'ARB). Il abrite un remarquable centre d'information sur le mégalithisme en Bretagne.

Locmariaquer a récemment intégré le giron de l'Etat, propriétaire du terrain; rejoignant ainsi les 115 sites prestigieux du Centre des Monuments nationaux, dont deux autres sites mégalithiques bretons : les alignements de Carnac et le cairn de Barnénez, près de Morlaix.

Ce regroupement donna lieu, sous le label « Monum' » à des actions communes de mise en valeur, dont une demande d'inscription au patrimoine mondial de l'Unesco.* Les trois sites sont sous la responsabilité de Mme Anne Belaud- de Saulce, administratrice.

Le public bénéficie des conditions d'entrée dans les Monuments nationaux, dont la gratuité pour les moins de 26 ans.

* Ce label n'est aujourd'hui plus en vigueur, il a fait place au centre des monuments nationaux ou CMN.

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés