Aquarium et Jardins aux Papillons de Vannes

Aquarium et Jardins aux Papillons de Vannes

A la sortie du port de Vannes, à trois minutes du centre-ville en direction de la presqu'île de Conleau, à côté des embarcadères pour les îles, se trouvent deux établissements consacrés l'un à la faune aquatique, l'autre aux papillons.

L'Aquarium du golfe

La silhouette pyramidale et blanche de l’Aquarium du golfe abrite un beau rêve de gosse, concrétisé en 1984 par Denis Konnert. Aimant la nature, passionné par l’eau et les animaux qui y vivent, il fut le premier en France à se lancer dans la conception et la réalisation d’un grand aquarium ouvert au public, suivi quelques années plus tard par de nombreux autres établissements. Avec une cinquantaine de bassins abritant un millier de poissons de deux cents espèces différentes, l’aquarium offre à ses visiteurs une à deux heures de dépaysement et de détente.

La première galerie est consacrée aux poissons du golfe du Morbihan et de l’Atlantique. Le visiteur reconnaîtra les bars, les dorades et le homard ou découvrira la seiche qui se reproduit dans le golfe chaque année au printemps, le baliste, nouvel hôte du golfe qui vient des côtes d’Afrique ou le délicat hippocampe, jadis très répandu dans nos eaux riches en plancton mais en déclin au point que les biologistes de l’aquarium ont entrepris son élevage expérimental dans leur laboratoire dans l’espoir d’assurer peut-être un jour le repeuplement du golfe du Morbihan.

La deuxième galerie abrite une riche collection de poissons des récifs coralliens tropicaux parmi lesquels poissons anges, poissons papillons, poissons coffres... rivalisent de couleurs chatoyantes avec les demoiselles, les archers et autres clowns (Némo en fait partie !)

La troisième galerie évoque les eaux douces tropicales des grands lacs africains et de l’Amazone. Dans cette dernière partie de la visite le choix des biologistes a été de présenter des poissons à l’anatomie ou à la physiologie surprenantes comme les poissons aveugles, les piranhas, les poissons chats ou encore les anguilles électriques capables d’électrocuter un homme.

Enfin, le clou de cette plongée dans le grand bleu s’achève par un grand bassin de 110 m3 où évoluent cinq requins à ailerons noirs et trois tortues marines. Dans ce bestiaire aquatique, un animal occupe une place à part car son histoire n’est pas banale : c’est le crocodile du Nil trouvé en 1983 dans les égouts de Paris ! Capturé par les pompiers il fut recueilli par le Muséum d’histoire naturelle qui le confia à Denis Konnert…Choyé depuis vingt cinq ans, il a beaucoup grandi au point de nécessiter récemment l’agrandissement de son vivarium ! Une équipe de jeunes biologistes est à la disposition des visiteurs pour animer des visites guidées de l’aquarium ou pour faire partager leur passion aux visiteurs qui pourront les voir au moins une fois par jour, distribuer la nourriture à leurs pensionnaires.

Le Jardin aux Papillons

A cent mètres de l’aquarium, le Jardin aux papillons offre un tout autre spectacle, aérien et végétal celui-là, puisque tous les étés entre le 1er avril et le 30 septembre, il accueille parmi ses fleurs des centaines de papillons tropicaux en liberté.

La serre de 500 m², construite par un architecte en retraite, passionné de papillons, puis, annexée à l’aquarium, est devenue au fil des ans un magnifique jardin tropical où se côtoient une multitude de fleurs.

Chaque semaine, 400 chrysalides arrivent dans la serre où elles achèvent leur mue dans un éclosoir exposé au public. Ainsi les visiteurs deviennent les témoins de l’éclosion émouvante des papillons. En se promenant dans les allées, entre les lianes et les arbustes fleuris, ils croisent le vol des papillons affairés à butiner leurs fleurs préférées. Au cours de cette balade dans cet Eden reconstitué, il n’est pas rare d’en observer certains qui se posent délicatement sur un bras ou une épaule se prêtant quelques instants à une observation rapprochée. Un conseil pratique : les papillons sont très actifs en pleine lumière, il est donc préférable de visiter ce Jardin aux papillons un jour de grand soleil entre 10 heures le matin et 17 heures l’après-midi. Par temps gris ou le soir, ils sont toujours là mais il faut les chercher sous les feuilles où ils s’abritent.

À découvrir aussi : Aquarium