4 spots tempête à (ne pas) visiter

4 spots tempête à (ne pas) visiter

Dans le Morbihan, on a rarement de la neige, mais on a de l’écume. En période de tempête, les côtes valent largement la montagne. Quatre idées d’activités… à ne surtout pas essayer.

© Yannick LE GAL

Faire du cerf-volant à la pointe des Poulains

Belle-île-en-mer

Une pointe qui porte mal son nom. En hiver, les éléments déchaînés font l’effet d’une cavalerie de chevaux sortis tout droit du Mordor. Un côté obscur de la paradisiaque Belle-Ile qui ravira les kamikazes du cerf-volant, volontaires pour une traversée gratuite de l’Atlantique.

Point-break sur la côte sauvage

Presqu'île de Quiberon

La Côte sauvage est l’un des spots de surf les plus réputés de Bretagne. Les rouleaux y sont beaux et hauts, surtout en pleine tempête. En arrière-plan, des falaises déchirées et des landes rabougries par les éléments… L’endroit idéal pour une petite croix à votre nom.

Plongée à l'île de Sein

Finistère

On se permet un écart spatio-temporel pour prendre l’eau à l’île de Sein. Dans quelques décennies, grâce au réchauffement climatique, vous utiliserez sûrement masques et palmes pour l’explorer. En attendant, à chaque grosse tempête, l’île est plus ou moins recouverte par les flots. Un spectacle apocalyptique qui vaut le franchissement des frontières du Morbihan vers la mer d’Iroise.

Promenade familiale sur la digue de Lomener

Pays de Lorient

En janvier 2014, Lomener a fait le tour de la presse locale avec la photo d’une vague de 8 m ayant englouti la digue du petit port morbihannais. De quoi trouver de bonnes idées de légendes de sirènes échouées pour les plus petits.

Plonger dans la tempête... en toute sécurité

Les « activités » mentionnées ci-dessus sont à prendre au second degré. Les sites répertoriés sont les « spots à tempête » les plus réputés. Mais il faut respecter un minimum de précautions.
• Ne pas s'y rendre en cas d'alerte météo.
• Ne pas s’engager en voiture sur une route susceptible d’être submergée.
• Trouver un endroit où des solutions de repli (butte, remblais…) sont possibles.
• Parer à toute chute de projectiles (tuiles, végétaux…).
• Laisser les enfants en retrait et sur des points surélevés.
• Garder une distance de sécurité par rapport à la mer et observer le phénomène de loin.

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés

C'est le moment de faire du cerf-volant !

PARTENAIRE

Venez jouer avec le vent. Petits et grands, tout le monde s'amuse avec un cerf-volant !

Je découvre