L'histoire au port-musée de Douarnenez...

L'histoire au port-musée de Douarnenez...

Au fond d'une baie magnifique, Douarnenez présente les activités d'un port breton : pêche, plaisance, les quais de pierre et estacades de bois réaménagés selon des techniques du XIXe siècle de son ancien port de cabotage, aujourd'hui transformé en bassin à flot, constituent le cadre pittoresque d'un lieu patrimonial unique : le port-musée.

Dans les années 70, quelques passionnés réunis en association s'intéressent au patrimoine maritime et collectent des embarcations en danger de disparition. Dix ans plus tard, l'association Treizour fait don de sa collection à la ville de Douarnenez qui inaugure le musée. Dès lors, la collection ne cesse de s'enrichir et naît l'idée d'aménager un bassin à flot. Ainsi, les visiteurs peuvent-ils désormais monter à bord de grands bateaux et même explorer l'intérieur de certains.

A terre, le musée

Le musée, c'est plus de 1.000 m2 d'exposition : dans les vastes bâtiments d'une ancienne conserverie, une quarantaine de bateaux authentiques de Bretagne, d'autres régions littorales de France et d'Europe sont présentés. Des scènes reconstituées (un port-abri, un atelier de charpentier de marine, une embarcation en cours de réalisation) ainsi qu'un programme de films d'archives diffusé en permanence illustrent les savoir-faire et l'ingéniosité des hommes du littoral qui ont construit, fait naviguer, perfectionné les bateaux.

La longue expérience des marins de Douarnenez et les conditions particulières de vie à bord des chaloupes sardinières, notamment, sont révélées à travers la présentation d'objets aussi variés qu'une annexe de chaloupe équipée pour la pêche, que des vêtements spécifiques du marin ou des outils de préparation de la nourriture à bord.

Dans le bassin à flots du Port-Rhu

Dans le cadre portuaire typé du Port-Rhu, une vingtaine parmi les grands bateaux du musée, témoin d'un métier, d'une technique de pêche, etc... ont amarrés dans le bassin à flot. Le visiteur peut bénéficier librement du spectacle qu'ils procurent depuis le quai. Il peut également monter à bord de trois des plus grandes unités, très différentes, qui sont ouvertes à la visite : - «Anna-Rosa», grand voilier norvégien de transport de l'appât pour la sardine ; - «Dieu-Protège», gabare motorisée de la rade de Brest, spécialisée dans l'extraction et le transport du sable ; - «Notre Dame de Rocamadour», grand bateau à viviers qui pêchait la langouste jusque sur les côtes de la Mauritanie.

Et, pour une découverte du port-musée en bateau, prenez votre place à bord du «Loup des mers» !

À découvrir aussi : Quimper et la Cornouaille
Bretagne.com
10/08/2005
Bretagne.com
08/07/2005
Bretagne.com
08/08/2005
Bretagne.com
08/08/2005
Bretagne.com
08/08/2005