Les règles d'or de la pêche à pied

Les règles d'or de la pêche à pied

Plusieurs fois dans l’année, les grandes marées donnent l’occasion aux amateurs de pêche à pied de ressortir l’épuisette. Mais avant de partir à la chasse aux palourdes et autres bigorneaux, rappel des règles d’or de la discipline.

© GRATIEN Jean-Patrick

Les prévisions météorologiques et les horaires de marées tu consulteras

Le pêcheur averti évite de s’aventurer dans les flots par temps de brouillard. De même, il est conseillé de regagner le rivage dès que la mer commence à remonter. Des pêcheurs à pied se font régulièrement piéger.

De prudence tu feras preuve

Prévenir son entourage, se munir d’un moyen de communication et/ou de signalisation, opérer de préférence sur des endroits connus et fréquentés, rester en vue des autres pêcheurs… autant de consignes de sécurité à respecter impérativement pour profiter des grandes marées en toute sérénité.

Une tenue adaptée tu revêtiras

Mieux vaut ne pas marcher pieds nus afin d’éviter coupures et piqûres. Se munir d’une casquette ou d’un chapeau permettra de se protéger du soleil. Penser à prendre de l’eau potable, surtout si vous emmenez des enfants.

Ton équipement soigneusement tu prépareras

Epuisette, filets en tous genres, crochet pour déloger les tourteaux et l’indispensable seau ou hotte pour ramener le fruit de la pêche. Que les non-spécialistes se rassurent,on peut tout aussi bien pêcher « à la tâte », c’est-à-dire en fouillant les dessous des rochers à mains nues.

Aux possibles risques de pollution tu veilleras

Il est souhaitable de se renseigner sur la salubrité des lieux de pêche. On évitera, par exemple, de pêcher trop près de l’entrée des ports ou de l’embouchure des rivières.

La vie maritime tu respecteras

Toujours replacer le caillou que l’on soulève. C’est le mot d’ordre du pêcheur à pied, sinon la vie des organismes qui y ont élu domicile s’en trouve bouleversée. Il est aussi interdit de labourer le sable avec des râteaux ou des fourches.

Aux tailles minimales de capture tu te conformeras

Bien mesurer le produit de la pêche afin de ne pas enfreindre les tailles limites est obligatoire : cela permet aux coquillages et crustacés d’atteindre leur taille adulte et de se reproduire.

Un comportement écologique tu adopteras

Il faut bien évidemment faire attention à ses déchets. Sacs plastique, mégots, bouteilles… l’estran n’est pas une poubelle.

Extrait du supplément du Mensuel du Morbihan Un été en Morbihan 2018

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Balade en Bretagne
Contenus sponsorisés