Châtelaudren, ancienne capitale du Goëlo

Châtelaudren, ancienne capitale du Goëlo

Baignée par les eaux du Leff, le principal affluent du Trieux, Châtelaudren est l'ancienne capitale du comté du Goëlo.

© GUILLAUDEAU Donatienne

Châtelaudren doit son nom au comte Audren qui y édifia son château au XIe siècle. Cependant ses origines remontent bien plus avant, à la période néolithique. Les Romains y firent également passer une voie venant de Quintin, tirant, les premiers, profit du site.

Son intense activité commerciale lui valu le titre de capitale du Goëlo. C'est ici que fut imprimé le 'Petit journal de la Mode' de 1922 à 1982. On peut encore voir son enseigne.

Petite cité de caractère, Châtelaudren possède un riche patrimoine architectural dû à son ancienne passé de ville marchande. La place de la République est bordée de hautes demeures des XVIIe et XVIIIe siècles, au bel appareillage de pierre. Derrière l'église Sainte-Magloire, se découvre le quartier 'latin', présentant également des habitations anciennes. La place des Sapeurs-Pompiers en est aussi bien pourvue.

Une chapelle 'rouge'

Mais le monument le plus impressionnant de cette ville au coeur ancien est celui que l'on appelle la chapelle rouge. 'Notre-Dame du Tertre', qui aurait été bâtie vers 1410 par Marguerite de Clisson, possède de magnifiques lambris peints dans les tons rouges qui lui ont valu ce surnom. Les 96 panneaux rappellent l'histoire de l'humanité et de l'Église, depuis Adam et Eve jusqu'au baptême du Christ. D'autres évoquent sainte Marguerite, protectrice des femmes en couche, et saint Fiacre, patron des jardiniers.

L'étang se prête à la pratique du canoë-kayak. Les pêcheurs pourront également y tremper leur ligne avec succès.

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés