Pors-Beac'h, à Logonna

Pors-Beac'h, à Logonna

Au fond de la rade de Brest se cache la petite crique de Pors-Beac'h.

Publié le 04/05/2018
A- A+

Trois chalands ostréicoles au repos dansent au bout de leur mouillage; quelques plates attendent la marée haute. Seul un pic vert fait entendre le son de sa voix.

Le port de Logonna, livré aujourd'hui à une petite activité liée au chantier, a pourtant connu son heure de gloire dans les années 80 lorsque l'association malouine des Old Gaffers a retenu le site pour organiser les premières fêtes de Pors-Beac'h.

Le succès est au rendez-vous : une soixantaine de vieux gréements participent au rassemblement. Venues par la mer -pour beaucoup d'Angleterre-, les embarcations sont des monuments ! La plus ancienne, la yole de mer 'Bonnet', date de 1830 !

Le berceau de Brest 2004

1980, 82 puis 84 : tout commence à Pors-Beac'h qui passe la main en 1986 à Douarnenez, plus à même d'accueillir 400 bateaux, 2.500 marins et 100.000 curieux. On connaît la suite; Douarnenez n'arrive plus, non plus, à contenir l'événement que Brest accueille en partie.

L'esprit des grands voiliers hante toujours Pors-Beac'h. Les complices de 1980 (Jakez Kerhoas, Gilbert Le Moigne) ressuscitent la fête en juillet 2000. Un menhir sculpté témoigne aujourd'hui de cette tranche de vie maritime qui enrichit l'histoire de Logonna, tourné vers l'élevage, l'agriculture et l'exploitation de carrières.

C'est en effet dans la presqu'île qu'est extraite, depuis le XVIIe siècle, la pierre de kersanton et de roz qui servit à ériger tant d'enclos paroissiaux.

Rechercher un hébergement à proximité
Contenus sponsorisés