La baie d'Audierne

La baie d'Audierne

Entre la pointe de Penmarc’h au sud et celle du Raz au nord, les deux bras, généreusement ouverts sur l’océan Atlantique, la baie d’Audierne dessine un arc parfait, ponctué tantôt de dangereux rochers, tantôt de grandes plages de sable fin et de grèves de galets. Sur cette portion littorale, partagée entre Pays bigouden et Cap-Sizun, c’est le mariage bruyant de l’océan et du vent ; un espace naturel grandiose où les nuages, emmenés par le puissant et sonore ressac, forment un cortège nuptial enlevé.

L’impétuosité des éléments, qui engendraient hier de terribles naufrages, ravit aujourd’hui les sportifs  qui se jouent des vagues et du vent. Mais l’arrière-dune reçoit également ses champions méritoires : déboussolés par les tempêtes hivernales, les oiseaux d’Amérique du Nord profitent de la quiétude des étangs littoraux pour se refaire une santé tandis que les migrateurs habituels (gorgebleues, rousserolles, locustelles, panures, hypolaïs) fondent sur les roselières et leurs garde-manger. À la belle saison, avec la discrétion qui s’impose, on peut découvrir le travail des ornithologues qui comptent et baguent des milliers d’oiseaux à la station de Trunvel.

Y aller : depuis Pont-l’Abbé par la D 785 (pointe de la Torche)
Office de tourisme : 11, place Gambetta, Pont-l’Abbé, 02 98 82 37 99

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Les Incontournables de Bretagne Magazine
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Annick Fleitour
Contenus sponsorisés