8 spots où observer les oiseaux en Morbihan

8 spots où observer les oiseaux en Morbihan

Le Morbihan est une terre (et une mer) sacrée pour les ornithologues. Le littoral fourmille de paradis, réserves naturelles protégées, propices à l'observation.

© BOURCIER Simon

Le saint "Gâvres" des ornithologues

Il y a deux petites mers en Morbihan. Beaucoup plus petite que le Golfe, la lagune de Gâvres, à quelques encablures de la rade de Lorient, est aussi très riche en oiseaux. A marée basse, elle se vide totalement de son eau et découvre un estran de 350 ha. Un immense gardemanger pour la faune avicole. La proximité du bourg de Riantec fait que les oiseaux sont relativement habitués à la présence humaine et se laissent observer d’assez près. A proximité, sur l'île Kerner, se dresse une ancienne maison d'ostréiculteurs devenue musée de la petite mer de Gâvres. Un passage obligé pour mieux appréhender la richesse de cet espace unique en Bretagne sud.

La ria d'Étel

Durant son trajet de 15 km dans les terres, la ria d’Etel est soumise aux marées. Lorsque l’estran se découvre, des milliers d’oiseaux limicoles viennent se poser. La rivière traverse plusieurs écosystèmes –prés salés, landes…– qui abritent aussi des animaux à poils : loutre, campagnol amphibie…

À hauteur d'oiseau dans les marais de Pen en Toul

Moins connu que la réserve de Séné, le marais de Pen en Toul, à Larmor Baden, est un très bon spot du Golfe pour les ornithologues. Plusieurs plateformes d’observation ont été aménagées sur le rivage. Parmi les espèces les plus observables, des échassiers (aigrette garzette), des limicoles (courlis cendrés) ou encore des canards (tadorne de Belon).

Dans les marais de Séné

Vous vous baladez tranquillement dans la réserve des marais de Séné à la découverte des oiseaux. Soudain, au milieu des marécages, surgissent des silhouettes filandreuses et verdâtres. Non, le Golfe n’a pas été choisi par AMC pour le tournage d’un épisode de The Walking dead. C’est l’artiste locale Sophie Prestigiacomo qui a créé des « homo algus ». Pas très efficaces comme épouvantail vu le nombre d’oiseaux. Mais l’occasion de concilier agréablement nature et culture.

Penvins, le royaume des plongeurs

La pointe de Penvins, sur la presqu'île de Rhuys côté océan, est le fief des oiseaux marins, notamment des plongeurs. On aperçoit des fous, des puffins… A ne pas confondre avec les fous de bassan ni les macareux-moine, qui sont appelés « puffin » en anglais. En Bretagne, le seul endroit où l’on peut voir ces oiseaux emblématiques est la réserve des Sept-îles, en Côtes d’Armor. Un périple que tout ornithologue doit faire un jour dans sa vie.

Ornitho au pied du château de Suscinio

Suscinio ? C’est l’un des endroits les plus connus du Morbihan. Le château, pas ses marées. Leur situation, au pied du château éponyme, offre un cadre magnifique. Sa proximité avec la mer et ses eaux saumâtres attirent des espèces spécifiques. Outre les « classiques » aigrettes garzette ou tadorne de Belon, on y rencontre, avec un peu de chance, des espèces plus rares, comme l’ibis fascinelle. Des colonies de spatules y élisent aussi souvent domicile.

Entre mer et forêt, la baie de Plouharnel

Protégée à l'ouest par la presqu'île de Quiberon, la baie de Plouharnel offre un double visage. D’un côté une façade maritime où s’égayent de nombreux limicoles. De l’autre, un versant boisé où l’on retrouve une faune avicole typique de la forêt. Des dunes bordent également le site, de l’autre côté de la route, où les ornithologues tentent de repérer la très photogénique huppe fasciée.

Villégiature avicole sur l'estuaire de la Vilaine

La baie de Kervoyal, qui borde l’estuaire de la Vilaine, est un important site de stationnement du fuligule milouinan en Bretagne. Plus d’un millier d’oiseaux y séjournent chaque année, en hiver. On y retrouve notamment le majestueux plongeon arctique, venu tout droit de Scandinavie. Beaucoup d’espèces de grèbes et de canards de surface également.

Rechercher un hébergement à proximité
À découvrir aussi : Parcs zoologiques
Contenus sponsorisés

Pour observer de plus près l'environnement

PARTENAIRE

Une paire de jumelles compacte à fort grossissement pour observer facilement les oiseaux et les paysages aux alentours.

Je découvre